Aigle Azur : Le joyau de «M. Arezki» vole en éclats


Des passagers livrés à eux-mêmes, désorientés, inquiets, voire en colère. Des avions cloués au sol. Un personnel lui aussi groggy. A Orly et Roissy, aucune trace d’Aigle Azur. Tel est …

Lire la suite