« Projet Pegasus » : Le parquet de Paris ouvre une enquête sur l’espionnage de journalistes

Dimanche, des médias ont révélé que les renseignements marocains avaient espionné une trentaine de journalistes et de patron de médias français via un logiciel israélien

Lire la suite

Pegasus, le logiciel israélien qui espionne le monde

Un consortium de médias lève le voile sur le Projet Pegasus, un logiciel d’espionnage qui servait à espionner les téléphones de journalistes et militants de part le monde Dimanche 18 juillet, un consortium composé de 16 médias rassemblés autour de l’organisation Forbidden Stories a fait une révélation effrayante en mettant en lumière un système d’espionnage mondial particulièrement bien rodé. Son nom : Projet Pegasus, tiré du nom du logiciel espion vendu par NSO Group, une société israélienne. Ce logiciel se destine à des téléphones portables et est capable de récupérer les conversations — y compris celles provenant d’apps comme WhatsApp

L’article Pegasus, le logiciel israélien qui espionne le monde est apparu en premier sur Actualités Tunisie Focus.

Lire la suite

« Projet Pegasus » : L’affaire d’espionnage risque-t-elle de dégrader les relations franco-marocaines ?

Pour l’heure, le Maroc nie en bloc toute accusation d’espionnage sur des journalistes français, malgré les preuves avancées par les médias et organisations

Lire la suite

Inserm : Enquête ouverte à Paris après une attaque informatique visant une filiale

Les investigations ont été confiées aux policiers de l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC), selon le parquet

Lire la suite

« Si je n’étais pas le héros, je voulais jouer le pire des méchants », raconte 50 Cent à propos des séries « Power »

La franchise « Power » en est déjà à son deuxième spin-off avec « Power Book III : Raising Kanan », sur la jeunesse du méchant interprété par 50 Cent, toujou

Lire la suite

L’Autriche décide d’interdire les « Frères musulmans » sur son territoire

Avec sa nouvelle loi antiterroriste adoptée le jeudi 8 juillet courant au Parlement, l’Autriche devient le premier pays européen à interdire la confrérie islamiste fondée il y a près d’un siècle par l’Égyptien Hassan al-Banna. Rien ne va plus pour les réseaux islamistes en Autriche. La confrérie terroriste des Frères Musulmans était déjà dans le collimateur du gouvernement écolo-conservateur depuis l’attentat de Vienne qui a fait quatre morts et 23 blessés, le 2 novembre 2020. Elle vient désormais d’être inscrite en fin de semaine dernière, le 8 juillet dernier, sur la liste noire des organisations liées à la « criminalité

L’article L’Autriche décide d’interdire les « Frères musulmans » sur son territoire est apparu en premier sur Actualités Tunisie Focus.

Lire la suite

Pourquoi la nouvelle loi antiterroriste menace les activistes en Suisse

Dangereuse, inefficace et peu professionnelle. Les critiques envers la nouvelle loi suisse contre le terrorisme sont acerbes. Le texte propose une définition trop large du terrorisme, qui pourrait mettre en danger certains activistes politiques, selon plusieurs experts. Alarmisme ou craintes fondées? SWI swissinfo.ch a mené l’enquête. «Nous avons peur que la nouvelle loi sur le terrorisme cible les activistes tamouls résidant en Suisse», explique Nitharsan*. Établi à Bâle, ce dernier est né et a grandi en terres helvétiques. Il se bat pour l’autodétermination de la minorité tamoule au Sri Lanka au sein de l’organisation des jeunes tamouls en Suisse «Phoenix – the Next Generation». «Le gouvernement sri lankais nous considère comme des terroristes en raison de nos activités politiques», relève Nitharsan. Le militant évite désormais de se rendre dans son pays d’origine, où il risquerait d’être arrêté en vertu la loi sur la prévention du terrorisme sri lankaise (PTA). Cette base…

Lire la suite

Journaliste blessé par balle aux Pays-Bas: la N-VA demande un plan en 10 points contre le crime organisé

À la suite de la tentative d’homicide contre le journaliste néerlandais Peter R. de Vries, la N-VA a demandé jeudi que la Belgique – et par extension l’Union européenne – mettent en œuvre un plan en 10 points contre le crime organisé.

Lire la suite