À Genève, la cyberguerre plutôt que le risque nucléaire

Fermes et constructifs, selon leurs médias respectifs, Joe Biden et Vladimir Poutine ont convenu de leurs désaccords et rétabli un canal direct de discussions. S’il tient ses promesses, le sommet de Genève pourrait être le prélude de négociations sur les cyberattaques pour les cadrer, comme l’usage des bombes atomiques durant la Guerre froide. Revue de presse. C’est sur le risque de «destruction mutuelle assurée» par l’arme atomique que s’est construit l’équilibre entre les superpuissances. Et c’est à Genève que Reagan et Gorbatchev ont enclenché une désescalade des arsenaux nucléaires. Et ce 16 juin? «C’est sans doute ce que les deux hommes, qui ne se sont pas ménagés par le passé, pouvaient espérer de mieux: une rencontre où l’on met tout ce qui fâche sur la table, mais en se respectant, sans postures ou éclats de voix», relève Pierre Haski dans sa chronique géopolitique sur France Inter, qualifiant le sommet Biden-Poutine de «mésentente cordiale à Genève». À l’instar d’autres…

Lire la suite

Sommet Biden-Poutine : « Ils se sont mis d’accord sur leurs désaccords », juge Pascal Boniface

Pascal Boniface, directeur de l’Iris, pense que la rencontre entre les deux chefs d’Etat a au moins permis de faire baisser la tension entre la Russie et les Etats-Unis

Lire la suite

Coulisses diplomatiques: les pourparlers USA-Syrie à Genève

S’étalant sur plusieurs décennies, les rencontres à Genève entre les présidents américains et le président syrien Hafez el-Assad ont fait naître des espoirs de paix au Proche-Orient. A la fin des années 1960, la situation au Moyen-Orient est tendue. Israël et les États arabes sont en guerre. La Syrie s’oppose à Israël pour les territoires occupés du plateau du Golan. Les Etats-Unis espèrent stabiliser la région en renforçant les liens avec les nations arabes. C’est à Genève que les présidents Hafez al-Assad et Jimmy Carter se rencontrent en 1977 pour des négociations de paix. Les pourparlers n’aboutissent pas. En 1990, le président George H. W. Bush rencontre à nouveau Assad à Genève. Le contexte est tendu, et quelques semaines plus tard, les Etats-Unis attaquent l’Irak, soutenus par les troupes syriennes qui ont rejoint la coalition internationale. Deux autres rencontres suivent à Genève en 1994 et 2000. Lors du dernier sommet avec Bill Clinton, Hafez al-Assad laisse…

Lire la suite

Les relations russo-américaines sont « dans l’impasse »

Un proche conseiller de Vladimir Poutine a estimé que les relations entre Moscou et Washington étaient actuellement au point mort et que la rencontre entre les présidents russe et américain en Suisse pouvait aider à y remédier.

Lire la suite

Rennes : Mouches mortes, sang de cheval, coup de tête de Zizou… Pourquoi il faut aller voir l’exposition Pinault

Extraite des collections du milliardaire breton, l’exposition « Au-delà de la couleur » ouvre au public ce samedi au Couvent des jacobins

Lire la suite

Conflits d’intérêt, accointances politiques, cas Frank Robben: le président de l’autorité de protection des données répond aux attaques

David StevensDavid Stevens, le président de l’Autorité de protection des données (APD), revient sur cette année particulièrement mouvementée. Entre la gestion du Covid, les conflits internes et le « cas Frank Robben », le patron de l’APD s’explique.

Lire la suite

Les dessous des affaires florissantes des exportateurs d’armes suisses

Si la plupart des secteurs de l’économie souffrent de la pandémie, l’industrie de l’armement a réalisé des exportations record l’an dernier. Elle flirte toutefois avec des partenaires commerciaux peu recommandables. Sous la menace d’une initiative populaire, le Parlement veut serrer la vis aux exportateurs d’armes. Sous le soleil qatari, les footballeurs qui disputeront la Coupe du monde 2022 joueront dans des stades protégés par des canons suisses. L’État du Golfe a acheté deux systèmes de défense anti-aérienne à une entreprise d’armement zurichoise pour 200 millions de francs, a révélé début juin le quotidien alémanique Blick. Il s’agit de l’une des exportations de matériel de guerre les plus importantes de ces dernières années. Derrière les infrastructures flambant neuves qui accueilleront la grand-messe du football se cache pourtant la réalité peu reluisante d’un pays qui viole systématiquement les droits humains. En les construisant, 6500 travailleurs migrants auraient perdu…

Lire la suite

Coulisses diplomatiques: Castro-Clinton, une rencontre avortée à Genève

Le président cubain Fidel Castro était à Genève en 1998 dans le cadre d’un sommet mondial où il chercha à nouer des liens avec le président américain Bill Clinton. Si ses espoirs furent vains, le dirigeant cubain laissa néanmoins une forte impression sur la communauté internationale. En 1998, à l’occasion du 50ème anniversaire de l’OMS et du GATT (aujourd’hui OMC), de nombreux chefs d’Etat et représentants officiels du monde entier se rendirent à Genève. Parmi eux, Fidel Castro et l’ancien président américain Bill Clinton. Après la dissolution de l’Union soviétique, le président cubain avait espéré que le sommet serait l’occasion d’améliorer ses relations avec les États-Unis. Bien que les deux chefs d’Etat séjournèrent tous deux à l’hôtel InterContinental de Genève, ils ne se trouvèrent à proximité que dans la salle des assemblées des Nations unies. Si Bill Clinton ne salua pas sa présence, Castro laissa une impression sur de nombreuses personnes à Genève, dont un journaliste de…

Lire la suite