chaleur

Tunisie

Puni, parce qu’il aime son pays !! – Actualités Tunisie Focus

30 jours que ce garçon, ettorbia et la sagesse , la gentillesse et la modération, la beaugossitude et la propreté se réveille tous les matins dans une chambrée infecte qui pue le tabac froid au milieu de voleurs, de violeurs, de détraqués sexuels suintant de sueur , de peaux basanés tatouées en coeurs brisés, de visages ricaneurs édentés pris au piège comme des rats et qui ont été habitués à ne plus savoir vivre en dehors. 30 jours et Mourad Zghidi s’interroge sur le pourquoi de tout ça, se défigure, se sent sale, se sent mourir à petit feu et

L’article Puni, parce qu’il aime son pays !! est apparu en premier sur Actualités Tunisie Focus.

Read More
Suisse

La loi sur l’électricité ne suffira pas à éliminer les émissions de la Suisse

Le projet d’approvisionnement en électricité sûr, accepté dimanche dans les urnes, favorisera le développement des énergies renouvelables en Suisse. Quelles seront les conséquences sur les factures d’électricité, le paysage alpin et la protection du climat? Au cours des 10 à 15 prochaines années, la Suisse produira davantage d’électricité à partir de sources renouvelables, notamment du soleil et de l’eau. Elle réduira ainsi sa dépendance énergétique vis-à-vis des autres pays pendant l’hiver. C’est ce que prévoit la loi sur l’électricité – en réalité un ensemble de plusieurs lois fédérales – acceptée en votation populaire le 9 juin. L’ensemble de mesures vise à accélérer la transition énergétique. Mais cela aura inévitablement des répercussions, notamment sur le paysage alpin et la nature en Suisse. Les réponses aux principales questions. Vous vivez à l’étranger ou vous avez pour projet d’émigrer? Abonnez-vous à nos articles sur la Cinquième Suisse. Des panneaux solaires seront-ils …

Read More
Suisse

Le chercheur qui vivait au sous-sol d’une école

Wilhelm Kaiser a renoncé durant 27 ans au confort et à la lumière du jour pour s’installer dans l’abri antiaérien de l’école cantonale de Soleure. Retour sur le parcours d’un homme énigmatique. Un long couloir dans le sous-sol d’une école. Il fait sombre. Reclus dans un abri antiaérien, un homme grand et maigre est penché sur un livre. Il vit ici, dort sur un lit de camp et se nourrit habituellement d’un plat de millet avec des épinards et des œufs cuits. Il ne peut sortir à l’air libre que lorsque les élèves ont quitté le bâtiment. La scène ressemble à un début de film d’horreur, mais elle a été la réalité de Wilhelm Kaiser durant 27 ans. C’est dans cet abri antiatomique sombre et sans fenêtre de l’école cantonale de Soleure que le chercheur a vécu de 1955 à 1983, entouré de ses écrits. «Là où sont mes œuvres, je peux être moi aussi. Et si je suis là, alors mon œuvre l’est aussi.» C’est en substance ce que s’est probablement dit Wilhelm Kaiser, écrit Rolf Weber, qui s’est penché …

Read More