Cour de Milan : Saipem et ENI relaxés en appel


La cour d’appel de Milan a relaxé, hier, le groupe italien Saipem et son ex-président, condamnés en première instance pour des soupçons de corruption internationale en Algérie, et a confirmé la relaxe de sa maison-mère, ENI, et de son …

Lire la suite

Abdelaziz Bouteflika s’appuyait sur Ahmed Gaïd Salah pendant près de 15 ans : Une alliance «sacrée» pour un pouvoir absolu


L’idylle entre Abdelaziz Bouteflika et Gaïd Salah a débuté en avril 2004 et a pris fin, comme par hasard, en avril 2019.

Ils étaient en parfaite synergie. Pendant de longues années, ils symbolisaient, à eux seuls, la complexité du …

Lire la suite

«Louh est poursuivi pour ses actes de gestion et non pour corruption»


Abdelaziz Hammadi, avocat de l’ex-ministre de la Justice

Avocat du barreau de Tlemcen, Abdelaziz Hammadi affirme que Tayeb Louh, ex-ministre de la Justice, est poursuivi pour «ses actes de gestion et non pour corruption». Il déclare que son mandant «n’a

Lire la suite

Zeghmati réhabilite l’ex-DRS dans ses missions de police judiciaire : La leçon Chakib Khelil


Le ministre de la Justice et garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, est passé ce dimanche devant les députés pour défendre son projet d’amendement du code de procédure pénale. Parmi les sujets évoqués

Lire la suite

Docteur Mohamed Maïz. Activiste politique, ancien cadre du MDRA : «Seule la démocratie peut sauver l’Algérie»


Interview

Le Dr Maïz Mohamed est un activiste politique de longue date. C’est un hirakiste assidu qui rêve d’une nouvelle Algérie, dotée d’un Etat civil, où l’Etat de droit sera consacré. Le docteur, engagé sur tous les fronts, a

Lire la suite

La justice en quête d’indépendance : Le poids pesant du pouvoir


C’est une révolte inédite. La grève des magistrats qui a paralysé l’appareil judiciaire est un événement en soi. Il s’agit d’une rébellion d’un corps historiquement connu pour son conformisme et sa soumission à l’ordre et à l’autorité, dont il est …

Lire la suite

Le PT rejette la loi sur les hydrocarbures qui se trouve à l’APN : «Une loi scélérate qui hypothèque l’avenir de la nation»


Le projet de loi sur les hydrocarbures, qui se trouve actuellement entre les mains des membres de la commission des affaires économiques, de l’industrie, du commerce et de la planification de l’Assemblée populaire nationale (APN), continue de susciter des …

Lire la suite

Le CNASPS répond à l’ancien SG du FLN sur le conflit sahraoui : «Amar Saâdani est un traître»


Le Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS) a répondu hier avec véhémence à l’ancien secrétaire général du FLN Amar Saâdani, qui a soutenu, deux jours plus tôt depuis sa retraite parisienne, que «le Sahara occidental est …

Lire la suite

Le pacte de l’alternative démocratique : Installation du comité de Constantine


Né dans le sillage de la dynamique du 22 février à Alger, le Pacte de l’alternative démocratique (PAD), composé des partis politiques FFS, PT, RCD, MDS, PST, UPC et de la Ligue algérienne pour la défense des droits de …

Lire la suite

La Cour suprême ouvre les dossiers de Chakib Khelil et Kamel Chikhi : Comment Louh a instrumentalisé la justice


Les trois lourds dossiers qui ont mené l’ex-ministre de la Justice, Tayeb Louh, à la prison d’El Harrach, risquent d’emporter des magistrats du pôle pénal d’Alger ainsi que d’ex-responsables à la chancellerie. Après l’incarcération de l’ex-inspecteur général, des magistrats sont

Lire la suite

Impressionnante déferlante humaine à Tizi Ouzou : «Une jeunesse mondialisée face à un pouvoir fossilisé»


La mobilisation s’intensifie de manière impressionnante à la veille de la rentrée. Cela s’est amplement vérifié, hier, lors de la marche du 28e vendredi de protestation

Lire la suite

24e mardi de la marche des étudiants : «Il faut préparer septembre, il faut une rentrée explosive !»


Alger, 6 août. 24e mardi de contestation de la jeunesse universitaire. Si, globalement, les manifs étudiantes d’hier ont gardé le même format, …

Lire la suite

Fin de fonction pour le ministre de la justice et son secrétaire général : Les dessous d’un limogeage forcé


Surprenante était la décision de mise de fin de fonction du ministre de la Justice, Slimane Brahmi, par le chef de l’Etat, qui constitutionnellement n’a pas le droit de démettre un quelconque membre du

Lire la suite