Les dossiers de 20 anciens ministres et 10 anciens walis traités par la cour suprême : Chakib Khelil et Ould Kaddour bientôt devant le juge


Quarante-deux dossiers liés à des affaires de «corruption» sont encore pendants au niveau de la Cour suprême. Ils concernent une vingtaine de ministres et une dizaine de walis poursuivis pour, entre autres, «octroi délibéré d’indus privilèges, dilapidation de deniers publics,

Lire la suite

«L’objectif est d’avoir une Constitution consensuelle»


Belaïd Mohand-Oussaïd, porte-parole de la Présidence

Selon le ministre-conseiller à la Communication, porte-parole officiel de la présidence de la République, Belaïd Mohand-Oussaïd, l’avant-projet n’est qu’une mouture «qui servira de base au débat sur la révision de la Constitution».

La …

Lire la suite

Sonatrach rattrapée par l’héritage des Bouteflika, Chakib Khelil et Farid Bedjaoui


Mandat d’arrêt contre son représentant au Liban pour «détournement de fonds publics»

Encore une fois, Sonatrach se retrouve au centre d’un autre scandale à l’international. Son représentant au Liban fait l’objet de poursuites judiciaires pour des livraisons de carburant de

Lire la suite

La justice américaine enfonce Chakib Khelil, Farid Bedjaoui, Eni et Saipem


Alors que la cour d’appel italienne les a blanchis des faits de corruption

La décision de la SEC (Securities & Exchange Commission, autorité financière fédérale américaine) de cesser les poursuites pour corruption contre le groupe pétrolier italien Eni et sa

Lire la suite

Règlement à l’amiable des poursuites judiciaires aux États-Unis : ENI paye 24,5 millions de dollars pour avoir corrompu des dirigeants


A peine trois mois après avoir été blanchi des faits de corruption liés à l’obtention de contrats par sa filiale Saipem auprès de Sonatrach en Algérie, le groupe italien Eni vient de signer un accord à l’amiable avec l’Autorité américaine …

Lire la suite

Vingt ans de Bouteflikisme : La vengeance de l’intrigant


«Si nous observons les hommes politiques, nous observons que les plus misérables d’entre eux sont obnubilés par le pouvoir.» Stéphane Hessel

On l’a presque oublié. Pourtant il était encore au pouvoir il y a à peine une année. La …

Lire la suite

Abdelmalek Sellal, Chakib Khelil, Houda Feraoun devant la Cour suprême


Ils sont concernés par six nouvelles affaires

Les dossiers de six nouvelles affaires de corruption, impliquant notamment d’anciens ministres, sont transmis à la Cour suprême.

C’est ce qu’a indiqué, hier, le procureur de la République près ladite juridiction, dans

Lire la suite

Affaires BRC, Sonatrach 2, SNC Lavalin, autoroute est-ouest : Les dossiers rouverts


Protégés durant des années par le clan du Président déchu, Chakib Khelil, Hamid Temmar, Abdelmoumen Ould Kaddour, Mohamed Bedjaoui sont rattrapés par la justice. Ils font l’objet de procédures de poursuite dans le cadre des dossiers de Sonatrach2, SNC Lavalin,

Lire la suite

Tribunal de Bir Mourad Raïs Anis : Rahmani sous mandat de dépôt


Les alentours du tribunal de Bir Mourad Raïs, à Alger, ont connu une effervescence particulière durant la nuit de jeudi à hier, après l’annonce de la nouvelle de l’arrestation du sulfureux patron de la chaîne de télévision privée …

Lire la suite

Cour de Milan : Saipem et ENI relaxés en appel


La cour d’appel de Milan a relaxé, hier, le groupe italien Saipem et son ex-président, condamnés en première instance pour des soupçons de corruption internationale en Algérie, et a confirmé la relaxe de sa maison-mère, ENI, et de son …

Lire la suite

Abdelaziz Bouteflika s’appuyait sur Ahmed Gaïd Salah pendant près de 15 ans : Une alliance «sacrée» pour un pouvoir absolu


L’idylle entre Abdelaziz Bouteflika et Gaïd Salah a débuté en avril 2004 et a pris fin, comme par hasard, en avril 2019.

Ils étaient en parfaite synergie. Pendant de longues années, ils symbolisaient, à eux seuls, la complexité du …

Lire la suite

«Louh est poursuivi pour ses actes de gestion et non pour corruption»


Abdelaziz Hammadi, avocat de l’ex-ministre de la Justice

Avocat du barreau de Tlemcen, Abdelaziz Hammadi affirme que Tayeb Louh, ex-ministre de la Justice, est poursuivi pour «ses actes de gestion et non pour corruption». Il déclare que son mandant «n’a

Lire la suite