Black Lives Matter

Suisse

Mona Caron, comme une herbe dans la ville – SWI swissinfo.ch

Elle voulait être écrivaine, elle a trouvé un autre moyen de raconter des histoires. Depuis plus de 20 ans, la Tessinoise embellit les murs de San Francisco, mais aussi de Sao Paolo, de Mumbai, de New York… ou du Locle. Avec un message pour un monde meilleur. «On va marcher?» Tout sourire et même pas essoufflée d’avoir dévalé les trois étages de son immeuble victorien, l’aritste a quelque chose à me montrer. Nous sommes à San Francisco, à deux rues de la fameuse Maison Bleue que chantait Maxime Le Forestier – celle où l’on «vient à pied», où «on ne frappe pas», car «ceux qui vivent là ont jeté la clé»… Mais c’est dans l’autre direction qu’elle m’emmène, de son pas alerte de jeune quinquagénaire sportive. À deux pas de chez elle s’étale une des premières fresques murales qu’elle a peintes à San Francisco, il y a vingt ans. Sur une dizaine de mètres en longueur pour trois en hauteur, on découvre une vue panoramique des trois premiers blocs de Market Street, une des artères les plus …

Read More
Suisse

«La démocratie pourrait être affaiblie dans une mesure qui menace sa survie»

Cette année 2024 sera une année record en matière d’élections. La moitié de la population mondiale se rendra aux urnes, notamment en Inde, en Indonésie, aux États-Unis et dans l’Union européenne. Daniele Caramani, professeur de politique comparée à l’Université de Zurich, explique l’importance de cette année démocratique à venir. La nouvelle année s’annonce riche en événements. Des élections et des votations sont prévues en 2024 dans près de 80 pays représentant une population de 4,5 milliards d’individus. Le nombre de personnes appelées à voter est donc plus de deux fois supérieur à celui de 2023. L’Inde, le pays le plus peuplé du monde, compte à elle seule 1,42 milliard d’habitants. Le Pakistan, l’Indonésie, les États-Unis, le Mexique et les pays de l’Union européenne comptent des centaines de millions de personnes qui pourront se rendre aux urnes au cours des 12 prochains mois. Le journal britannique The Economist parle ainsi de «la plus grande année électorale de l’Histoire».

Read More