aiea

Maroc

Réseau mondial de sûreté et de sécurité nucléaires : Le Maroc à la tête du Comité directeur pour les trois prochaines années

Le Maroc a été choisi par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) pour présider dès 2024 le Comité directeur du réseau mondial de sûreté et de sécurité nucléaires (GNSSN) pour les trois prochaines années, apprend-on auprès de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNuR). Tout en félicitant le Royaume « pour […]

Read More
Suisse

Comment le Japon traite l’eau contaminée de la centrale nucléaire de Fukushima

Avant que le Japon ne déverse les eaux usées et traitées de Fukushima, un labo suisse a joué un rôle clé, s’assurant que celles-ci sont conformes aux normes internationales. Explications. Le 11 mars 2011, un tremblement de terre de magnitude 9,1 au large de la côte nord-est de l’île principale du Japon provoquait un tsunami causant la mort de 18’000 personnes. En atteignant la côte, la vague meurtrière s’est également écrasée contre la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. À la suite de la catastrophe, d’énormes quantités d’eau de mer ont dû être utilisées pour éteindre le feu et refroidir trois des réacteurs de la centrale. Depuis ce jour, plus de 1,3 million de tonnes d’eaux usées ont été collectées, traitées et stockées dans plus de 1000 réservoirs sur place. Y compris les eaux souterraines et les eaux de pluie qui se sont infiltrées dans les bâtiments des réacteurs. Le processus de refroidissement, toujours en cours, continue de générer 130 tonnes d’eaux contaminées par…

Read More
Maroc

Le Cnesten désigné centre international basé sur les réacteurs de recherche de l’AIEA

Le Centre national de l’énergie, des sciences et des techniques nucléaires (CNESTEN) est devenu, lundi, le premier centre en Afrique à recevoir la désignation, par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), de Centre international basé sur les réacteurs de recherche (ICERR), pour la période 2023-2027, notamment pour mener deux types de formation, à savoir «Education […]

Read More
Suisse

Genève, nid d’espions

La cité de Calvin est l’un des hauts lieux mondiaux de l’espionnage. Les autorités helvétiques préfèrent cependant s’en tenir à leur traditionnelle retenue. Peu après l’invasion russe en Ukraine en février 2022, quelque 500 diplomates russes ont été expulsés de pays européens. Ils étaient tous soupçonnés d’espionnage. La Suisse se distingue comme l’un des seuls pays à ne pas avoir procédé à de tels renvois. Selon le rapport de situation de 2023 du Service de renseignement de la Confédération (SRC), environ 220 personnes travaillent dans les représentations diplomatiques et consulaires de la Russie à Berne et à Genève. Le SRC écrit: «Il est très probable qu’au moins un tiers de cet effectif continue à travailler pour les services de renseignement russes.» Dans la plupart des pays européens, la nouvelle confrontation est-ouest complique la tâche pour les réseaux d’espionnage russes. «En Suisse, les services de renseignement russes disposent toutefois très probablement d’une plus…

Read More