Roger Humbert: «Je photographie la lumière»

Le Bâlois Roger Humbert est un pionnier de la photographie concrète, un mouvement qui s’est développé dans les années 50. Ses œuvres se veulent détachées du symbolisme et de l’iconographie.

«Je photographie la lumière», affirme Roger HumbertLien externe, qui vit toujours à Bâle et a fêté ses 90 ans en décembre dernier. Ce photographe et graphiste de formation a commencé à faire des expérimentations artistiques dans les années 1950: il tentait de créer des images sans appareil photo, uniquement avec de la lumière et des matériaux photosensibles.

Il est devenu l’un des pionniers de la photographie concrète, qui remplace le sujet de l’image par des ombres, des lueurs et des reflets. Le Bâlois a ainsi inventé une nouvelle forme d’œuvre d’art appelée «photogramme».

Roger Humbert passait ses nuits dans sa chambre noire à expérimenter différentes températures de lumière et à tester des pochoirs. Cette technique était considérée comme un contrepoids à la photographie conventionnelle, car elle visait au contraire à ne pas reproduire une image de la réalité.

Ses œuvres sont archivées à la Fondation suisse pour la photographieLien externe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form – French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.