Quand les dessous de l’Histoire se dévoilent

Les sous-vêtements sont aussi le reflet d’une époque. swissinfo.ch

Ce contenu a été publié le 18 juillet 2020 – 00:00 Plus

Le Château et musée de Valangin, dans le canton de Neuchâtel, consacre une exposition aux sous-vêtements. Au travers d’une centaine de pièces, c’est l’occasion de plonger dans trois siècles d’histoire non seulement de la mode, mais également de l’histoire sociale et de l’histoire des femmes.

Le canton de Neuchâtel fut autrefois l’un des grands pôles de l’industrie de la dentelle en Suisse. De ce passé révolu, le Château de et musée Valangin a hérité d’une vaste collection de textiles. Les réserves du Château, auxquelles s’ajoutent quelques pièces du Musée suisse de la Mode d’Yverdon-les-Bains, ont permis de mettre sur pied Sens dessus dessous – les dessous de l’histoire, une exposition consacrée aux sous-vêtements

École d’arts appliqués de La Chaux-de-Fonds qui ont revisité le corset. Quel est le sens de cette démarche?

C. J. : L’idée était d’avoir une perspective actuelle par des jeunes de 18 à 20 ans et de découvrir leur interprétation du corset, qui est à la fois un objet de constriction, de souffrance et d’obligation, mais également quelque chose de très sensuel et féminin.

Toutes les étudiantes ont estimé qu’il s’agissait d’un objet de torture, un mot qui revient très souvent. En revanche, c’est avant tout l’aspect sensuel de l’objet qui ressort du travail des étudiants.

Contenu externe

Reportage de la RTS sur l’exposition de Valangin