Quand la tempête «Gabriel» frappe la mer de Weddell

Le brise-glace Polarstern pendant la tempête Gabriel. Kevin Leuenberger

Au cours d’une expédition polaire comme celle à laquelle nous participons, les plans changent parfois rapidement. Même les projets de recherche les mieux conçus peuvent être bouleversés par la météo ou d’autres facteurs externes. Dans l’océan Austral, ces changements peuvent être rapides; nos plans ont été déjoués à plusieurs reprises alors que nous affrontions les unes après les autres des zones de basse pression météorologique.

Ce contenu a été publié le 08 mai 2022 – 11:00


SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative