Pourquoi les Suisses sont-ils si réticents à porter un masque?

Menschen mit Maske

Menschen vor einem Corona-Virus-Checkpoint vor einem Berliner Spital.

(Keystone / Alexander Becher)

Avec l’assouplissement du semi-confinement, les gens commencent à nouveau à se déplacer davantage. Cependant, malgré un large débat, ceux qui décident de porter un masque sont peu nombreux. Nous avons sondé nos lecteurs pour tenter d’expliquer ce phénomène.

Devons-nous porter un masque pour mieux nous protéger du Covid-19? La question préoccupe les Suisses depuis de nombreuses semaines. Les avis des experts divergent, et la population est partagée sur la réponse à apporter à cette question.

Au début de la crise du coronavirus, il y a eu la pénurie. Puis, des millions de masques sont arrivés de Chine par avion, de nouveaux fournisseurs ont fait leur apparition. Depuis peu, le précieux sésame est même disponible auprès des grands distributeurs. Cependant, dans l’espace public en Suisse, peu de personnes portent un masque facial.

Les immigrés d’autres pays, où le port du masque fait désormais partie de la vie quotidienne, ne comprennent guère cette réticence. Nous recevons constamment ce genre de commentaires sur notre site Internet et sur nos pages sur les réseaux sociaux.

>> Lire les recommandations de l’OFSPLien externe

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Instagram FR

Rejoins-nous sur Instagram

Rejoins-nous sur Instagram

subscription form – French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.