Pia Zanetti: «S’il vous plaît, ne faites pas de moi une héroïne»

Pia Zanetti photographiée dans son quartier à Zurich, en janvier 2021. Thomas Kern/swissinfo.ch

La Fondation suisse pour la photographie de Winterthour expose actuellement l’œuvre de la Suissesse Pia Zanetti, en l’absence de visiteurs – mesures anti-Covid obligent. Swissinfo.ch a donc rencontré la photographe chez elle à Zurich. Pas moins de soixante ans de métier dans l’objectif…

Ce contenu a été publié le 20 février 2021 – 11:00 Pia Zanetti,Lien externe née à Bâle en 1943, est l’une des photojournalistes suisses les plus marquantes de sa génération. Et l’une des rares femmes à s’être imposées dans ce métier des décennies durant. Très jeune déjà, elle croque le monde à pleines dents. Avec son mari, le journaliste Gerardo Zanetti, elle réalise des reportages engagés.

Son travail témoigne de la résistance contre l’injustice tout comme des moments fugaces du quotidien – dans la rue, le jeu ou la réflexion. Sa photographie traduit une vision bienveillante et ouverte au monde qui place l’humain au premier plan.

swissinfo.ch: Sur la première image du livre, trois jeunes hommes dansent sur scène. Elle date de 1960. Vous aviez 17 ans. L’image donne l’impression d’un certain recul dans le regard. Or, ces jeunes hommes avaient votre âge. Vous êtes-vous toujours sentie observatrice?

Pia Zanetti: J’étais timide à l’époque et il est plus facile d’observer que de participer. En outre, mes modèles étaient les photographes de l’agence Magnum.

Cette image possède d’ailleurs un peu ce «groove» Magnum. Un des éléments essentiels à ce moment-là était qu’on pouvait se rendre invisible en tant que photographe. Capter quelqu’un qui regarde l’objectif était presque vu comme honteux.

René Burri, je ne vais pas rejoindre la tombe avec un Leica. J’adore ce métier mais il y a toujours eu autre chose que la carrière. Par le passé, je n’aurais jamais fait le nécessaire pour monter une exposition.

J’ai l’intime conviction que quelque chose de nouveau se présentera à moi. Que j’aurai envie de faire quelque chose de nouveau.

L’exposition

L’expositionLien externe à la Fondation suisse pour la photographie présente 67 images de Pia Zanetti. s’accompagne d’une monographieLien externe publiée par Scheidegger & Spiess et Codax Publisher sous la direction de Peter Pfrunder.

End of insertion