«Le Parlement suisse pourrait glisser à gauche»

Sünneli, un homme déguisé en soleil, est la mascotte de l'UDC

La mascotte de l’UDC, Sünneli, se retire de la scène lors du coup d’envoi de la campagne électorale du parti le 1er mars.

(Keystone)

Les Verts et les Socialistes vont profiter de leurs récents succès électoraux dans les cantons lors des élections fédérales de l’automne prochain. C’est l’hypothèse de la politologue Cloé Jans: «le climat politique actuel est moderne, libéral et de gauche».

La directrice opérationnelle de l’Institut suisse de recherche gfs.bern considère la bonne performance du Parti des Verts et du Parti socialiste lors des élections cantonales comme un indicateur valable pour prévoir les résultats des élections fédérales du 20 octobre.

La politologue Cloé Jans est directrice opérationnelle de l’Institut de recherche gfs.bern.

(gfsbern.ch)

Le parti de la droite conservatrice, l’Union démocratique du centre, perd sérieusement des plumes dans les cantons depuis 2015. Cloé Jans explique cette baisse de popularité de l’UDC par une certaine faiblesse des thèmes empoignés par le parti et par l’existence de problèmes structurels.

swissinfo.ch: Les Verts sont clairement les vainqueurs des élections parlementaires dans les cantons. Est-ce qu’ils sont poussés par les mouvements de protestation contre l’inaction climatique?

Cloé Jans: Très certainement, comme l’ont montré les élections cantonales de ces dernières semaines. Le mouvement pour la protection du climat a fortement renforcé les forces écologistes, également les Vert’libéraux du centre. Mais cette tendance a déjà commencé l’an dernier: avec l’été très sec, la population a pu ressentir directement les effets du changement climatique.

«Cette tendance a déjà commencé l’an dernier: avec l’été très sec, la population a pu ressentir directement les effets du changement climatique.»

Fin de la citation

Le Parti socialiste enregistre également de bons résultats. Qu’est-ce qui a donné de l’élan au PS depuis 2015?

La politique est cyclique. La dernière législature a été dominée par des thèmes favorisant les partis bourgeois et conservateurs. Actuellement, ce sont surtout des questions de gauche qui sont à l’ordre du jour. C’est le cas des retraites, pour lesquelles nous souhaitons trouver enfin une solution qui peut être appliquée. Le thème de la santé figure également en tête des préoccupations des Suisses.

Les Vert’libéraux ont aussi la cote. Le petit parti pourra-t-il propager le succès majeur qu’il a remporté dans son fief, le canton de Zurich?

Les Vert’libéraux ont créé une offre qui est demandée par une base électorale toujours plus grande. Il s’agit d’un mouvement jeune, moderne et libéral, avec lequel les populations urbaines grandissantes peuvent s’identifier. Mais il doit maintenant montrer qu’il dispose également d’un programme cohérent allant au-delà des questions environnementales et économiques.

La vague verte déferle sur Zurich

Les élections zurichoises confirment l’essor des partis écologistes. Les Verts triomphent alors que la droite conservatrice subit une lourde défaite.

TwitterLien externe.

Traduction de l’allemand: Marie Vuilleumier

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form – French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.