L’attrait de la Suisse provoque une pénurie de main d’œuvre en France

Les zones frontalières sont vidées de leur main d’oeuvre à cause de l’attractivité de la Suisse. 

(© Keystone / Christian Beutler)

Dans certaines zones de France voisine, près d’un travailleur sur deux est employé en Suisse. Cette situation entraîne un manque de main d’œuvre problématique pour les entreprises françaises proches de la frontière.

Du cadre à l’ouvrier en passant par le serveur ou l’infirmière, la Suisse compte environ 177’000 travailleurs frontaliers venant de France. Cela représente plus de la moitié des 314’000 frontaliers que compte le pays. C’est dans le canton de Genève que ces frontaliers sont les plus nombreux: 85’000. Vaud en compte près de 32’000, Neuchâtel près de 13’000, le Jura 8500 et le Valais 1600.

44% des actifs du Genevois travaillent en Suisse

D’après une récente étude française de l’Institut national de la statistique et des études démographiques (INSEE), plus de 44% de la population active du Genevois français travaille en Suisse. Autour de Saint-Louis, près de Bâle, c’est près de 42% (une partie de ces frontaliers travaillent en Allemagne). Le taux est presque identique autour de Morteau et se monte à plus de 32% autour de Pontarlier.

Dans les entreprises françaises, cette fuite de la main d’œuvre pose de sérieux problèmes de recrutement. C’est le cas de cette société de plomberie et chauffage de Saint-Julien-en-Genevois montrée en exemple dimanche dans le 19h30. Au téléphone, le même refrain revient régulièrement: «Je suis désolé, aujourd’hui on prend en contrat de maintenance uniquement les équipements qu’on a installés.»

Son gérant, Jean Benoît-Guyot, s’en désole: «On refuse plusieurs fois par jour du travail», explique-t-il. «On a la structure, on a l’encadrement pour faire le travail, mais on n’a pas les manuels pour faire le travail.»

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form – French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.