La Suisse vaccine – mais qu’en est-il de ses citoyens à l’étranger?

Certains Suisses de l’étranger envisagent de venir se faire vacciner en Suisse, mais ils devront mettre la main au porte-monnaie. Keystone / Biontech Se / Handout

La plus grande campagne de vaccination de l’histoire suisse a commencé. D’ici l’été, toutes les personnes qui le souhaitent devraient pouvoir être vaccinées. Cependant, les citoyens suisses établis à l’étranger seront désavantagés.

Ce contenu a été publié le 11 janvier 2021 – 11:00 En savoir plus sur l’auteur.e | Rédaction en langue allemande

«Où les Suisses de l’étranger qui viennent en Suisse peuvent-ils se faire vacciner?», nous a demandé un Suisse de l’étranger à la mi-décembre. À l’époque, on ne savait même pas encore quand la vaccination allait pouvoir débuter.

La Suisse a depuis commencé à vacciner sa population. On sait aussi que des doses de vaccin suffisantes ont été réservées. Dans beaucoup d’autres pays, la population n’a pas cette certitude. De nombreux Suisses de l’étranger désirent également bénéficier de la campagne de vaccination helvétique.

«Il est possible de venir se faire vacciner en Suisse, mais il faut en assumer les frais»

End of insertion

Les expatriés ne se sont pas seulement adressés à swissinfo.ch pour s’informer sur les possibilités de se faire vacciner dans leur pays d’origine. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) indique avoir également reçu des demandes de renseignements à ce sujet.

Entre-temps, presque tous les cantons ont commencé leurs campagnes de vaccination. Christoph Berger, président de la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV), a toutefois demandé à la population de faire preuve de patience: «Tout le monde verra son tour arriver, mais tout le monde ne peut pas être le premier.»

Retrouvez quotidiennement sur notre application 📱SWI plus📱 un résumé de l’actu et échangez entre vous et avec nous sur notre forum.
👉 AndroidLien externe 
👉 iPhoneLien externe  

End of insertion

Pas de vaccination dans les missions suisses

La disponibilité n’est pas le seul problème. La difficulté vient également du vaccin lui-même. Pour l’instant, la Suisse ne dispose que du vaccin de Pfizer-BioNTech. Ce dernier doit être conservé à moins 70 degrés Celsius, sinon les molécules sensibles se détériorent. Le stockage et le transport des doses doivent ainsi répondre à des exigences élevées, ce qui explique en partie pourquoi les représentations suisses à l’étranger ne mettent pas de vaccins à disposition.

Plus

Covid-19: Pourquoi la vaccination à grande échelle n’est pas pour demain

Ce contenu a été publié le 17 déc. 2020 Il faudra probablement plusieurs années pour fabriquer les doses nécessaires à une vaccination à grande échelle.

«Pour des raisons logistiques, les vaccins qui sont utilisés en Suisse ne peuvent pas être envoyés à l’étranger. Par conséquent, le DFAE ne prévoit pas de livraisons de vaccins», informe le département.

Mais les expatriés qui souhaitent se faire vacciner peuvent-ils venir le faire en Suisse? Beat Grassi, un lecteur de swissinfo.ch, s’interroge. Il écrit: «Il faudra attendre longtemps avant qu’une campagne de vaccination soit mise en place ici. Je compte prendre l’avion pour la Suisse et y séjourner cinq semaines afin de me faire vacciner par un médecin de famille et payer moi-même. Est-ce possible dans quelques mois?»

Plus

Allez-vous vous faire vacciner contre la Covid-19? Et si oui on non, pourquoi?

Un voyage en Suisse pour recevoir le vaccin

Sur le principe, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) affirme que notre lecteur devrait pouvoir mettre son plan à exécution. Il y a cependant un «mais»: «Il est possible de venir se faire vacciner en Suisse, mais il faut en assumer les frais. Les Suisses de l’étranger qui ne sont pas affiliés à une caisse-maladie helvétique doivent se renseigner auprès de leur assurance-maladie sur la politique de vaccination du pays d’accueil. Le remboursement des frais peut être demandé à leur compagnie d’assurance sur place.»

Plus

Coronavirus: la situation en Suisse

Ce contenu a été publié le 08 janv. 2021 Fin des exceptions cantonales: restaurants, centres culturels et de loisirs restent fermés jusqu’au 22 janvier. Une prolongation est envisagée.

L’OFSP précise que les expatriés qui sont assurés en Suisse peuvent s’adresser à leur caisse-maladie ou à leur médecin traitant pour se faire vacciner. Toutefois, ils sont probablement peu nombreux à être dans ce cas.

Ceux qui quittent la Suisse ne peuvent en principe pas rester très longtemps affiliés à une caisse-maladie helvétique. En outre, la situation épidémiologique limitera encore dans les semaines ou même les mois à venir les possibilités de voyager. Difficile donc de prévoir un séjour en Suisse pour se faire vacciner.