La Suisse refuse de bannir l’expérimentation animale

René Ruis

Les Suisses ne veulent pas d’une interdiction totale de l’expérimentation animale. Selon la projection de l’institut gfs.bern, quelque 79% des citoyennes et des citoyens ont rejeté l’initiative «Oui à l’interdiction de l’expérimentation animale et humaine».

Ce contenu a été publié le 13 février 2022 – 12:04


l’initiative Lien externequi demandait d’interdire toute expérimentation animale, soumise dimanche en votations fédérales.

SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative