La réalité du changement climatique en Suisse

La Suisse, pays sans accès à la mer, voit ses températures augmenter plus vite que les régions qui bénéficient de l’effet rafraîchissant des océans. La première de cette série de deux vidéos montre comment le changement climatique affecte le paysage, l’économie et la population suisses.

Ce contenu a été publié le 05 novembre 2021 – 10:50


Plus d’articles de cet auteur / cette autrice
| Multimedia

Journaliste tessinois installé à Berne, je m’occupe des questions scientifiques et de société, y consacrant des reportages, des articles, des interviews et des analyses. Je m’intéresse aux sujets touchant à l’environnement, au climat et à l’énergie ainsi qu’à tout ce qui concerne les migrations, l’aide au développement et les droits de l’homme.

Plus d’articles de cet auteur / cette autrice
| Rédaction en langue italienne

Tandis que les températures ont augmenté globalement de 0,85 degré Celsius depuis le début de l’ère industrielle, la Suisse a vu les siennes monter de deux degrés durant la même période. Depuis 1850, ses glaciers ont perdu 60% de leur volume. Avec leur fonte, le pays risque de perdre un important réservoir, ce qui affectera l’agriculture, la production hydro-électrique et les transports sur les principales voies navigables d’Europe.

Pourtant, les Suisses se déplacent beaucoup en train, et les trains roulent à l’électricité hydraulique. Mais les hauts niveaux de confort et de consommation de produits importés font grimper l’empreinte carbone du pays. Comment la Suisse s’en sort-elle comparé aux autres? Découvrez-le dans cette vidéo.