La politique étrangère de la Suisse sert toujours plus ses intérêts personnels

Le Palais fédéral, siège du gouvernement et du Parlement suisses, face aux Alpes bernoises. © Keystone / Christian Beutler

Il y a quelques années, la diplomatie suisse était très altruiste. Mais elle a bien évolué et ses intérêts propres priment de plus en plus. Voici six raisons qui expliquent cette évolution.      

Ce contenu a été publié le 01 décembre 2022 – 11:47


SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative