Il ne faut pas tout oublier de 2020

swissinfo.ch

Alors que la crise du coronavirus porte un coup dur à l’horlogerie suisse, nous vous avons proposé une immersion au cœur de la mécanique bien huilée d’un garde-temps. Une start-up jurassienne offre des cours pour apprendre à assembler sa propre montre et l’emmener avec soi à la fin de la journée.

Se glisser dans la peau d’un horloger le temps d’une journée. C’est l’expérience que propose Initium, qui organise des cours d’initiation à l’horlogerie dans plusieurs ateliers en Suisse. Le mouvement mécanique étant composé d’une centaine de pièces, l’exercice demande doigté et patience, mais le concept séduit. Mon collègue Samuel Jaberg, grand amateur d’horlogerie, a testé pour vous… avec succès.