Genève, le canton le plus cosmopolite de Suisse

Geneva people enjoy festival in park

Fête nationale au parc La Grange à Genève en 2018. 

(Martial Trezzini/Keystone)

De nouvelles statistiques soulignent que Genève est le canton le plus international de la Confédération: près des deux tiers des résidents sont titulaires d’un passeport étranger.

Selon les statistiques cantonales publiées Lien externedébut février, les résidents ayant la double nationalité ont presque doublé, passant de 16% en 2000 à 27% pour la période 2014-2016.

Le nombre de résidents étrangers permanents a également augmenté de deux points pour atteindre 37% de la population totale, qui compte 372’471 personnes.

Dans le même temps, le pourcentage de personnes de nationalité suisse a diminué de 49% à 36% au cours des 15 dernières années. Parmi elles, 86% sont suisses de naissance. Les chiffres concernent les résidents âgés de 15 ans et plus et n’incluent pas les fonctionnaires internationaux et les demandeurs d’asile.

titre de séjour CLien externe, résider en Suisse pendant cinq ou dix ans (selon leur pays d’origine) et attester de la réussite de leur intégration. Ils doivent toujours satisfaire à des exigences d’entrée rigoureuses, y compris effectuer un test de langue écrit.

La double nationalité est autorisée sans restriction en Suisse depuis 1992.

Des Européens en grande majorité

Selon l’Office cantonal de la statistique, près des trois quarts des personnes ayant la double nationalité à Genève sont des Européens (77%), suivis du continent américain (8%) et de l’Afrique (7%).

L’âge moyen d’un binational à Genève est de 44 ans, contre 51 ans pour un Suisse. Les deux tiers des doubles nationaux en 2014-2016 ont obtenu leur statut en faisant une demande de citoyenneté.

(Déplacez votre souris sur le graphique pour voir les chiffres complets)

publiésLien externe par l’Office fédéral de la statistique (OFS) le mois dernier.

Les cantons où la proportion de citoyens suisses possédant un deuxième passeport est la plus faible sont Uri, Obwald, Nidwald et Appenzell Rhodes-Intérieures. Selon l’OFS, 18% des résidents permanents âgés de plus de 15 ans étaient détenteurs de deux passeports en 2017.

Cette année-là, la SuisseLien externe a connu un pic en matière de naturalisations: 44’900 personnes au total ont reçu le passeport rouge à croix blanche, contre 40’700 deux ans plus tôt. Plus des trois quarts d’entre eux venaient d’un pays européen. Un cinquième du total a bénéficié d’un processus de naturalisation facilité offert aux conjoints et aux enfants de citoyens suisses. Les chiffres de naturalisations pour 2018 devraient revenir au niveau observé en 2015.

Traduit de l’anglais par Frédéric Burnand

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form – French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.