Fiscalité: pas d’allègement en vue pour les grandes entreprises

L’argument principal des opposants à la suppression du droit de timbre semble avoir fait mouche dans les urnes. Keystone / Anthony Anex

La population ne semble guère disposée à alléger la taxation des grandes entreprises. Selon la première projection publiée par l’institut gfs.bern, l’abolition du droit de timbre sur le capital propre, pourtant soutenue par le gouvernement et une majorité du Parlement, pourrait s’échouer sur l’écueil du vote populaire de ce dimanche.

Ce contenu a été publié le 13 février 2022 – 12:35


SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative