Vuelta: Pedersen dans un fauteuil, Roglic chute en plein sprint, Evenepoel crève dans les derniers kilomètres

On attendait un sprint massif, on a eu une fin d’étape complètement folle ! Primoz Roglic mettait le feu à 2,5 kilomètres de l’arrivée avec une attaque dans la dernière bosse du jour. Evenepoel ne pouvait pas réagir, et pour cause: il était victime d’un ennui mécanique au même moment. Dans les trois derniers kilomètres, et donc probablement sans conséquence au classement général puisque le Belge sera reclassé dans le temps du peloton.

Roglic allait au bout de son offensive avec quatre sprinters dans sa roue: Pedersen, Ackermann, Van Poppel et Wright. Mais au moment du sprint, le Slovène tombait lourdement. Et l’ancien champion du monde s’imposait devant l’Allemand, le Néerlandais et le Britannique.

Il reprend toutefois 8 secondes à Remco Evenepoel et au reste du peloton. Mais il semble fortement touché, notamment au niveau du genou.

Tous les classements de la Vuelta: