Visas refusés et stage annulé : l’USMA en pleine crise interne

A l’USMA, c’est la crise ! L’entraineur Jamil Benouahi et un groupe de joueurs ont lâché une bombe ce matin. Ils ont boycotté le voyage en Turquie pour effectuer le stage d’intersaison. Le coach risque d’être limogé de ses fonctions.

Le Rouge et Noir de l’USMA devaient s’envoler ce matin pour la Turquie pour effectuer le deuxième stage de la préparation d’intersaison. Mais le voyage a été finalement annulé. Contrairement à toutes les attentes, le premier responsable de la barre technique du club Jamil Benouahi et un groupe de joueurs ne se sont pas présentés à l’aéroport d’Alger.

Selon plusieurs médias algériens, le coach Benouahi a contesté la nonchalance de la direction pour ne pas avoir pu obtenir les visas à son adjoint Nassim Sefraoui. Idem pour les deux joueurs Mustapha Bouchina et Khalil Darfalou. Quant aux joueurs, ils ont décidé de faire l’impasse sur le voyage comme signe de protestation en raison de la non-régularisation de leur situation financière.

Il faut dire que les responsables tout fait pour désamorcer la bombe. Autrement dit, ils ont essayé de dissuader les boycotteurs, mais en vain.

Il est à noter qu’un autre groupe de l’USMA était présent ce matin à l’aéroport d’Alger. Il s’agit du membre du staff technique Sofiane Benkhelifa, les nouvelles recrues et les joueurs espoirs. Mais le voyage a été finalement annulé en raison de l’absence de l’entraineur principal et plusieurs cadres de l’équipe.

Benouahi limogé ?

Les responsables de l’USMA ont animé une conférence de presse à l’école supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Ain Benian. Une occasion pour raconter leur version mais surtout éclaircir les choses à propos de cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre.

« Benouahi a créé des prétexte pour des raisons que j’ignore. Et pourtant, on lui a promit de régler le problème des visas dans 48 heures. Je l’ai rencontré hier soir à l’hôtel, mais il m’adressait avec un ton élevé…On a même décidé de procéder à une régularisation partielle de la situation des joueurs. Voici les ordres de virement, vous pouvez les voir…Le stage est annulé et cela va engendrer un préjudice financier énorme. On a payé 1 milliards 300 à Air Algérie ainsi que les frais de visa et notre séjour à l’hôtel en Turquie. Cela reflète une mauvaise image pour l’USMA qui est réputée pour être un club stable ». Dira le directeur général de l’USMA, Réda Abdouche.

« Le conseil d’administration du club va appliquer le règlement en vigueur. Le coach est suspendu à titre conservatoire. Il n’est pas limogé, mais il est interdit d’exercer jusqu’à son audition devant la commission de discipline du club…C’est Benkhelifa qui assurera l’intérim, en attendant de prendre les décisions qui s’imposent ». Indique le DG.

Mais visiblement, le clap de fin se profile à l’horizon pour le technicien belgo-marocain. Ce ne sera absolument pas du gout des supporters qui apprécient beaucoup le coach. Ce dernier, a réussi à se frayer un chemin vers la gloire la fin de la saison écoulée, en menant l’USMA à terminer le championnat à la 4e place, synonyme d’une participation en coupe de la CAF lors du prochain exercice.