US Open: Osaka, trempe de championne

Dominée pendant plus d’un set, la Japonaise est allée chercher le titre en grande patronne.

6-1, 2-0 40-30. Voilà le moment où Naomi Osaka a sonné la révolte face à une Victoria Azarenka qui marchait sur l’eau. Prise à la gorge d’entrée, dominée en vitesse, Osaka sombrait, paniquée et frustrée. Mais elle n’est pas la nouvelle icône du circuit pour rien ! Dos au mur, proche de l’humiliation, elle s’est reprise petit à petit avant de filer tout droit (1-6, 6-3, 6-3) vers son deuxième titre à l’US Open (2018) et son troisième du Grand Chelem (avec Melbourne 2019).