Un temps courtisé par les Diables, Pascal Struijk a fait son choix

Une cible de Roberto Martinez s’envole. L’an dernier, le Catalan avait avoué suivre plusieurs profils binationaux pour rejoindre les Diables rouges. Parmi eux, Pascal Struijk figurait en très bonne position. Le défenseur gaucher a effectivement un excellent profil pour prendre le relais d’un joueur comme Jan Vertonghen par exemple.

Pendant longtemps, le joueur de Leeds avait laissé un certain doute plané. Celui qui est né à Deurne mais a grandi aux Pays-Bas a avoué son choix sur ESPN. « Si je suis sélectionné, je choisirai les Oranje », a-t-il déclaré dans l’émission De Voetbalkantine. Dragué par Martinez, Struijk avoue qu’il a tout de même hésité. Il avait même demandé d’être naturalisé belge. Ce qui a eu le don de brouiller un peu les pistes. « À une certaine époque, je ne savais pas très bien ce que je voulais faire. Ensuite, j’ai tout envisagé et j’ai vraiment réfléchi. Et les Pays-Bas sont finalement mon premier choix. »

Déjà appelé en U17, le joueur a cette fois été présélectionné pour la première fois par Louis van Gaal. Un vrai bonheur pour le défenseur de 23 ans. « Cela signifie beaucoup pour moi », a-t-il ajouté. « C’est la première fois que je fais partie de la présélection de l’équipe nationale. Le responsable des médias m’a rejoint après l’entraînement et m’a annoncé la nouvelle. Mon téléphone était plein de messages et je me sentais comme un petit enfant. C’est très agréable à vivre et maintenant nous espérons que je suis dans la sélection finale. Si je suis dans la sélection, je choisirai pour les Pays-Bas. C’est mon premier choix. »

Et si ce n’est pas le cas? Nul doute que le joueur a fait de son pays d’adoption une priorité. Hasard du calendrier, les Pays-Bas affronteront les Diables fin septembre.