Tiger Woods, joueur et capitaine!

Tout sourire, il emmène l’équipe américaine de Presidents Cup.

Voilà Tiger Woods face à un nouveau défi. Pour la première fois de sa carrière, l’icône mondiale du golf va cumuler les rôles de joueur et de capitaine de l’équipe américaine lors de la Presidents Cup qui débute, ce jeudi, sur le parcours du Royal Melbourne.

Lorsqu’il avait été pressenti pour revêtir les habits de capitaine, Tiger n’avait pas encore retrouvé son meilleur niveau. Ses récentes prestations et son statut de n° 6 mondial l’ont logiquement incité à se sélectionner lui-même au sein du team US !

Jadis, le Tigre n’appréciait guère ces duels par équipes. Individualiste par essence, il éprouvait du mal à s’intégrer dans un groupe. Ses statistiques en Ryder Cup (13 victoires en 37 matchs) sont là pour le prouver. Mais, avec l’âge, son caractère a évolué. Aujourd’hui, à 43 ans, soulagé d’avoir retrouvé le haut des leaderboards, on le sent davantage tourné vers les autres, mieux dans sa peau, plus souriant. Un peu comme s’il était conscient d’être privilégié.

À la tête de l’équipe américaine, il se sent, en tout cas, comme un poisson dans l’eau et s’investit à fond dans sa mission. Il a même réussi à créer une vraie complicité avec les autres joueurs, jouant à la fois le rôle du mentor et du grand frère.

Créée en 1994, la Presidents Cup oppose, tous les deux ans, en alternance avec la Ryder Cup, les 12 meilleurs joueurs américains à leurs homologues du reste du monde (sauf les Européens). À ce jour, l’équipe internationale n’a réussi à s’imposer qu’une seule fois : c’était en 1998, également sur le somptueux parcours du Royal Melbourne.

Qu’en sera-t-il cette fois ? Sur le papier, avec tous des joueurs membres du Top 30 mondial, la formation américaine part largement favorite malgré l’absence du n° 1 mondial Brooks Koepka, blessé. Mais Ernie Els, capitaine des Internationaux, rêve de forcer les portes de l’exploit.

États-Unis : D. Johnson, T. Finau, W. Simpson, P. Reed, J. Thomas, B. DeChambeau, G. Woodland, P. Cantlay, M. Kuchar, X.Schauffele, R. Fowler et T. Woods.

International : H. Matsuyama, A. Scott, M. Leishman, C. Smith, L. Oosthuizen, CT Pan, Li Haotong, A. Ancer Sungjae Im, J. Niemann, A. Hadwin et Byeong-Hun.