Stades vides, mesures strictes : les images de la reprise du foot en Allemagne

Le ballon roule enfin: l’Allemagne est devenue samedi le premier grand championnat de football en Europe à redémarrer, avec le coup d’envoi de cinq matches de Bundesliga. Une reprise sous les yeux attentifs du monde entier mais dans un perturbant silence, celui des stades vides.

Le son strident d’un coup de sifflet à 15h30 précises (13h30 GMT), la première passe en retrait, et voici la chair de poule brusquement revenue sur les avant-bras des amoureux du « Fussball », privés de leur passion depuis précisément 63 jours à cause de la pandémie de coronavirus.

Premiers ballons échangés, premières consignes des entraîneurs, et premier choc Dortmund-Schalke, le fameux Derby de la Ruhr: le foot est bel et bien de retour.

Impossible toutefois de s’enthousiasmer complètement, car l’ombre de la crise sanitaire est visible partout. Sur les jolis masques portés par les joueurs de Schalke à leur entrée dans l’enceinte du Signal Iduna Park; dans les tribunes complètement vides de cet antre habituellement reconnue pour son fameux « Mur jaune »; et même sur les bancs des remplaçants, où seul un siège sur deux est occupé par ces héros masqués du ballon rond.

Le huis clos et les mesures d’hygiène, voilà ce qui attend Dortmund, le Bayern, Leipzig et les autres cadors ce week-end et pendant de nombreuses semaines.

Sans cérémonie ni musique, les équipes sont entrées séparément sur les terrains. Aucune poignée de main, pas d’enfants pour accompagner les joueurs, et aucune montée d’adrénaline sonore pour les premières actions chaudes. A Leipzig, qui reçoit Fribourg, certains ont même gardé leur masque à l’échauffement.

Interdiction également pour les joueurs de célébrer les buts en se serrant les uns les autres. Ou d’embrasser un adversaire ami… Ceux-ci ont donc trouver d’autres façons de fêter les diverses réalisations ou de saluer un opposant…

Les mêmes scènes déroutantes s’étaient produites quelques minutes plus tôt sur quatre stades de deuxième division, la D2 ayant repris dès 13h00 (11h00 GMT) avec un protocole sanitaire identique.