Sous pression, la Pro League ne suivra pas l’avis de la CBAS: le cas de Waasland-Beveren toujours incertain

Une nouvelle AG devrait voter à nouveau la relégation de Waasland-Beveren.

ne décision de la CBAS ? Quelle décision de la CBAS ? On caricature un peu mais c’est presque la position que la Pro League a prise ce jeudi, au lendemain de la décision de la Cour belge d’arbitrage pour le sport (CBAS) qui a invalidé la relégation de Waasland-Beveren, qui s’était faite sur base d’un vote effectué lors de l’Assemblée générale du 15 mai. Dans un rapport de 117 pages, la CBAS a estimé que la différence de traitement entre la D1A (arrêtée après 29 journées) et la D1B (dont la finale retour va se jouer le 2 août) était déraisonnable. « Plus rien ne peut empêcher la Pro League de laisser Waasland-Beveren jouer en D1A », s’était alors réjoui Tom Robouts, l’avocat du club waeslandien.

Mais dans un communiqué publié ce jeudi, la Pro League ne semble pas l’entendre de cette oreille. « Après un fructueux échange de vues, le management a été chargé de préparer une note détaillée à l’intention du conseil d’administration qui se réunira à nouveau ce lundi et prendra ensuite une décision préalable à la convocation d’une nouvelle assemblée générale. »

L’objectif de cette nouvelle AG, dont la date reste à déterminer ? Revoter, à l’identique, les décisions qui ont été prises le 15 mai, sur base d’un avis unanime du CA. Et éviter que le chaos ne soit total.