Roberto Mancini revient sur la victoire de l’Italie: « Pour battre une formation comme la Belgique, tout le monde doit livrer une prestation aboutie »

« Nous avons marqué deux buts mais nous aurions pu en inscrire davantage encore », a lancé Mancini, qui a signé un 32e match de rang sans défaite. Mardi, il défiera l’Espagne à Londres pour une place en finale. « C’est la prochaine étape. Plus vous avancez et plus cela devient compliqué. Ce soir (vendredi, ndlr), nous voulons simplement penser à notre victoire et à notre performance. Nous allons aller à Wembley en sachant que nous pouvons encore beaucoup donner contre un très bon adversaire. Nous allons savourer ce moment et nous reposer avant un match qui s’annonce difficile. » Mancini estime que son équipe « n’a pas trop souffert à aucun moment du match » contre les Diables Rouges.

« Pour battre une formation comme la Belgique, tout le monde doit livrer une prestation aboutie et c’est ce qu’il s’est passé. » Si l’Italie a validé son ticket pour le dernier carré, elle devra vraisemblablement composer avec l’absence de Leonardo Spinazzola. Auteur d’un tournoi abouti, le latéral gauche de l’AS Rome s’est blessé à tendon d’Achille. « Nous sommes très déçus pour lui. Cette blessure n’est pas méritée. Il faisait un très bon tournoi. »

« Une victoire du collectif » pour Insigne, homme du match et buteur décisif

Si l’Italie a dominé la Belgique (1-2) en quarts de finale de l’Euro grâce à un collectif bien huilé, elle a aussi pu compter sur plusieurs individualités. Parmi elles se trouve Lorenzo Insigne. L’ailier de poche de Naples, auteur du deuxième but sur une magnifique frappe enroulée, a été désigné Homme du match. « C’était un beau but mais nous avons gagné tous ensemble ce soir », a déclaré l’équipier de Dries Mertens chez les Partenopei. « Je tente souvent ce tir, en match comme à l’entraînement. Je suis vraiment heureux qu’il soit rentré ce soir (vendredi, ndlr). Mais je pense que tous les joueurs ont livré un match incroyable », a précisé Insigne, buteur à la 44e minute sur la pelouse munichoise. « C’était l’un des buts les plus importants de ma carrière », a ajouté celui qui compte 10 réalisations en 45 caps pour la Squadra Azzurra.

Mardi à Wembley, l’Italie défiera l’Espagne pour une place en finale du tournoi paneuropéen. « Nous sommes en demi-finale car nous souffrons tous ensemble, même ceux qui ne jouent pas. Cet état d’esprit a été créé par le coach Roberto Mancini. Je pense que nous disputons un très bon tournoi », a ajouté Insigne. « Nous n’avons pas fait un grand match contre l’Autriche en huitièmes de finale mais nous avons malgré tout démontré que nous étions capables d’aller jusqu’au bout tous ensemble. »

Insigne a eu une pensée pour son équipier Leonardo Spinazzola. Auteur lui aussi d’un match abouti contre la Belgique et d’un Euro de très haut niveau, le latéral gauche de l’AS Rome a été victime d’une grave blessure dans le dernier quart d’heure. « Je suis vraiment désolé pour lui car il aurait remporté le prix de l’Homme du match s’il n’avait pas dû sortir sur civière. Je suis allé le consoler après l’avoir vu pleurer. J’espère qu’il pourra s’en remettre. »

La FIGC, fédération italienne de football, a indiqué dans la foulée du match que Spinazzola souffrait du tendon d’Achille, une blessure susceptible de le tenir éloigné des terrains pendant plusieurs mois.