Remco Evenepoel: les raisons de l’envol

En remportant le Tour d’Algarve après celui de San Juan, le Brabançon a définitivement pris une nouvelle dimension.

Deux sur deux ou 100 %. En amateur de chiffres et de statistiques, Remco Evenepoel appréciera à coup sûr le bulletin de son premier mois de compétition. Après le Tour de San Juan, le Brabançon a remporté dimanche celui d’Algarve en concluant avec panache son voyage portugais par un succès dans le contre-la-montre de clôture devant le champion du monde de la spécialité, Rohan Dennis, et en battant le record de Geraint Thomas sur ce tracé de deux secondes. Un cinquième succès en 2020 (deux victoires d’étape et le général en Algarve, le chrono et le classement final à San Juan) qui atteste définitivement de la nouvelle dimension prise par le coureur de chez Deceuninck-Quick Step. Un envol qui s’explique.

(…)