Radja Nainggolan se lâche sur Noa Lang: « Peu importe à quel point il est bon, je ne le supporte pas »

Petit à petit, Radja Nainggolan revient au niveau auquel on l’attendait quand il est revenu en Belgique pour signer à l’Antwerp. Décisif au Beerschot, il a permis au matricule 1 de remporter le derby anversois ce week-end.

Dans une interview accordée à nos confrères du Nieuwsblad, l’ancien de l’Inter Milan a évoqué son retour en Belgique, les chances de l’Antwerp de décrocher le titre et les équipes qui peuvent menacer Bruges dans la course au titre.

Il a également été questionné sur le prochain Soulier d’Or. S’il est sous le charme de Xavier Mercier de OHL, il estime également que ni Vanaken, ni De Ketelaere ne mérite de remporter le prestigieux trophée individuel. Qui alors ? Noa Lang ? « C’est une option. Sur le plan des qualités pures, c’est un des meilleurs joueurs », explique Nainggolan qui ne porte pourtant pas le Néerlandais dans son coeur, « mais peu importe à quel point il est bon, je ne le supporte pas. Il est toujours en train de gesticuler avec ses mains et est toujours en train de protester. Faire taire tout le monde après avoir été invisible pendant cinq matches… Ce sont des choses avec lesquelles j’ai du mal. S’il pouvait garder les pieds sur terre, il serait deux fois plus fort. »

Si Nainggolan devait choisir le prochain Soulier d’Or, il irait plutôt voir du côté de l’Union : « Onuachu est un très bon attaquant. Tissoudali est un chouette joueur qui est beau à voir jouer. Vadis également. Mais je prendrais Undav. S’il reçoit le Soulier d’Or, je dirais : ‘Mérité !’ Mais sur la base d’un seul tour de scrutin, c’est impossible. »