Quarantaine, bulles, surveillance policière: voici ce qui attend les joueurs avant l’Australian Open

Les joueurs arrivent à Melbourne où ils vont vivre deux semaines très spéciales avant le premier Grand Chelem de la saison. Une quarantaine de deux semaines avec un peu de liberté

Depuis ce jeudi, la transhumance des joueurs qualifiés (ainsi que les lucky-losers) pour l’Australian Open et leur entourage a débuté et durera 36 heures. Une fois à Melbourne, tout ce petit monde (1 200 personnes environ avec les officiels) devra suivre des instructions à la lettre…

(…)

(…)