Qualifications belges, exploit néerlandais et sacre grec: tout ce qu’il ne fallait pas louper cette nuit, à Tokyo

Côté belge

Tous les Belges engagés cette nuit à Tokyo sont rentrés au village olympique avec des bonnes nouvelles. Imke Vervaet (200m) s’est qualifiée pour les demi-finales en améliorant son record personnel. Elise Vanderelst (1500m) a pour sa part signé le deuxième chrono de sa carrière pour se hisser en demi-finale via les repêchages.

Du côté du kayak , la paire composée d’Hermien Peters et Lize Broekx est en demi-finales du biplace (K2) sur 500 mètres tandis que Artuur Peters est en demi-finales du kayak monoplace (K1) sur 1000 mètres.

Pendant ce temps, Nina Derwael savoure son titre olympique et répond aux nombreuses sollicitations dont elle fait l’objet, notamment celle du roi.

Notons que notre haltérophile Anna Van Bellinghen a pris la deuxième place du groupe B de la finale des +87kg cette nuit, avec un total de 219 kilos soulevés, et attend désormais les prestations du groupe A à (10h50) pour connaître son classement exact.

Les Belgian Cats , elles, affronteront la Chine à 10h20 pour tenter de confirmer leur première place du groupe tandis que Fanny Smets (perche, 12h25), Kevin Borlée et Jonathan Sacoor (400m, 13h05) et Paulien Couckuyt (400m haies, 13h35) seront à l’honneur cet après-midi.

A l’international

La Portoticaine Jasmine Camacho-Quinn a été sacrée championne olympique du 100 m haies, remportant la deuxième médaille d’or de l’histoire des Jeux pour son pays lundi à Tokyo, après le titre en tennis de Monica Puig en 2016.

Toujours en athlétisme, le Grec Miltiadis Tentoglou a été sacré champion olympique de la longueur avec un bond à 8,41 m à son dernier essai.

Le symbole fort de la nuit est venu de l’Américaine Raven Saunders , vice-championne olympique du lancer du poids, qui a célébré sa médaille d’argent avec un geste destiné aux personnes oppressées.

Signalons également l’incroyable « remontada » de Sifan Hassan dans la série du 1500m d’Elise Vanderelst. Après une chute, la Néerlandaise est parvenue à remporter la série grâce à un finish exceptionnel.