Pro League: les Panthers tentent de mettre la pression en fin de match (LIVE 50e, 1-0)

Hockey

Les Red Panthers affrontent la 2e nation mondiale en déplacement et sans période de préparation.

Après leur carton plein à Uccle Sport face à la Chine et aux USA, les Red Panthers ont ouvert une boîte qui contient un rêve qui semblait inaccessible en janvier : une qualification pour le Final Four de la Pro League. Le petit Poucet de la compétition a signé quatre victoires et un partage en six rencontres, ce qui les a portées à la 3e place provisoire.

Dimanche, à 14 h, les Belges tenteront de confirmer ces bons résultats face à la deuxième nation mondiale. « L’Angleterre est une équipe solide, physique et très rapide », confesse Niels Thijssen. « Des joueuses comme Owsley, Ansley et Martin changent la donne sur un terrain. Elles sont en pleine forme. L’équipe joue de mieux en mieux avec leur nouvel entraîneur Mark Hager. En plus, elles voudront faire plaisir à leurs supporters. »

Les Red Panthers lutteront pour ramener un point de Londres. « Nous n’avons rien à perdre là-bas. Nous nous servirons de ce match pour retrouver notre rythme et notre élan. Nous ferons tout pour prendre les 3 points malgré les circonstances. »

Angleterre – Belgique

Angleterre: Tennant ; Unsworth, Toman, Martin, Townsend, Defroand, Ansley, Pearne-Webb, Owsley, Hunter, Balsdon, Puis Evans, Robertson, Petty, Jones, Costello, Petter

Belgique: D’Hooghe; Hillewaert, Puvrez, Vanden Borre, Vandermeiren; Gerniers,,Leclef, Nelen; Ballenghien, Boon, Struijk, puis Limauge, Versavel, Sinia, Duquesne, Struijk, Fobe, t’Serstevens

Les arbitres: Mmes X. Liu et K. Hudson

Cartes vertes: 14e Vanden Borre, 40e Puvrez, 

Le but: 43e Balsdon sur pc (1-0)

Premier quart temps (0-0)

Aisling D’Hooghe était alertée dès la première minute. La longue passe sur la baseline était très belle, mais D’Hooghe se couchait comme il fallait. Les Anglaises mettaient le rythme dès les premiers instants. Sur l’autre flanc, Owsley était bloquée par Nelen. Boon était victime d’une obstruction, mais l’arbitre ne bronchait pas. Sur une perte de balle de Gerniers, les Anglaises se retrouvaient dans le cercle. Sur le contre, t’Serstevens s’infiltrait dans le cercle et jouait le une deux avec Sinia qui lui remettait la balle. La jeune joueuse la touchait du pied. Un premier beau mouvement ! Le système belge bonifiait au fil des minutes. Les débats s’équilibraient. Ballenghien tirait dans le tas et obtenait un premier pc qui n’était pas dangereux. Un envoi au sol dans le milieu ne pouvait pas inquiéter Tennant qui s’était couché. L’Angleterre manquait une occasion sur la phase suivante. La balle traversait le cercle sans toucher de stick. 

Deuxième quart temps (0-0)

Aisling D’hooghe était heureuse de voir la balle filer au dessus du cadre. Les Anglaises faisaient mal avec les longues passes. A la 18e minute, Vanden Borre commettait une faute à l’entrée de cercle. Aisling D’Hooghe déviait la balle juste à côté de son poteau, mais l’arbitre croyait que la joueuse touchait du pied. Re pc. Aisling D’Hooghe se couchait bien, mais la défense était incapable de dégager la balle. FInalement, elle arrivait sur le stick d’Unsworth. Son tir transperçait les lignes. Le but était annulé. Au ralenti, le backstick était évident. D’Hooghe sortait du stick un tir cadré de Pearne-Webb. Elle se couchait encore sur un tir croisé. La gardienne remettait le couvert sur un 4e tir. La pression anglaise était insoutenable, mais le score restait de 0-0. On jouait depuis 25 minutes. Puvrez donnait un peu d’air en s’infiltrant dans le cercle, mais elle n’obtenait rien. Un tir de Petter s’écrasait sur le poteau de D’Hooghe qui était battue. Sur la phase, le 3e pc anglais était sifflé. L’envoi était bloqué par la première sorteuse. D’Hooghe faisait le ménage. Ce deuxième quart était à sens unique, mais les Belges gardaient le zéro à la pause. Les stts sont claires: 19 entrées de cercle pour les Anglaises contre 6 pour les Belges.  

Troisième quart temps (1-0)

Les vagues rouges revenaient, mais la défense tenait le coup. Une première balle sautillante était mal négociée par les joueuses locales. Les Panthers se précipitaient trop à la relance ce qui permettait les interceptions anglaises. Gerniers trouvait Nelen et passait la ligne médiane. Dans la foulée, Gerniers armait une frappe qui était désarmée avant que la Belge ne touche la balle. Petter était déjà dans le cercle pour cadrer un tir peu dangereux. Puvrez coupait les lignes pour donner un peu d’air. Les Anglaises cherchaient à faire tourner la balle, mais elles perdaient en efficacité au fil des minutes de ce troisième quart. Il faudra voir comment les Belges tiendront le coup physiquement. Gerniers entrait dans le cercle. A 11 contre 10, les Anglaises provoquaient leur 4e pc. La feinte de tir débouchait sur un envoi qui filait loin du cadre. La balle n’était pas déviée au poteau. Les Anglaises ne savent plus vraiment par où passer alors que les Belges ne parviennent pas à poser une structure de jeu efficace. La défense laissait l’Angleterre se promener à l’entrée de cercle. D’Hooghe détournait le tir sur le pied de Duquesne ce qui amenait un 5e pc. Il filait en pleine lucarne. L’envoi de Balsdon était millimétré (1-0). On sentait le but tomber. Sur la fin de quart, les Belges sortaient un peu plus sans être dangereuses.

Quatrième quart temps 

Les 15 dernières minutes voyaient l’équipe anglaise réduite à 10 à la suite d’une carte verte. Leclef entrait dans le cercle, mais ne pouvait tirer. Enfin, les Reds montraient une volonté offensive. Robertson jonglait avec la balle dans le cercle. Sinia avait une balle de 1-1. En 3 minutes, elles entraient à trois reprises dans le cercle. Boon donnait la balle à Sinia sur la baseline. Dans un angle fermé, elle ne pouvait tromper la gardienne.