Pro League Dames: contre l’Allemagne, la Belgique prend l’avance (0-1, EN DIRECT) (Mise à jour)

Hockey

La Belgique affronte les Allemandes qui comptent cinq points de plus que les Red Panthers.

CONTEXTE

Les Red Panthers n’avaient pas pour objectif de figurer dans top 4 de la Pro League, mais les excellents résultats du début de campagne avaient ouvert une porte. Cette même porte se refermera à Krefeld en cas de défaite. Les Belges (5e avec 18 points en 12 matchs) accusent un retard de 5 points sur l’Allemagne qui est 4e avec un match de plus. “Nous ne nous mettons pas une pression supplémentaire”, confiait la jeune Thiphaine Duquesne qui a joué son premier match officiel avec les Panthers en janvier 2019. “Nous avions prévu de viser les trois points sur chaque match sans nous projeter. Au fil des rencontres, nous nous sommes mises à rêver de cette 4e place. En début de campagne, nous aurions déjà été ravies avec une 5e position. Quand nous sommes dans une compétition, nous en voulons toujours plus.” Le format de la Pro League plaît à la jeune Red.

“Le format nous permet d’évoluer sans pression car il n’y a pas un match à élimination directe.” Il permet surtout au Petit Poucet de la Pro League de grandir très vite. Tiphaine Duquesne appartient à cette jeune génération qui n’a pas dû se farcir les tournois C aux confins de l’Europe. “Nous avons directement été logés dans un 5 étoiles, rigole la back d’aile qui jouit d’une certaine liberté offensive. Avant, les filles jouaient dans des nations moins glamours. Cette génération a bossé pour nous offrir une place dans les grands tournois. Les anciennes nous racontent des anecdotes qui nous font bien rire.”

Depuis janvier, la jeune joueuse a découvert ce qui se fait de mieux sur la planète hockey. “J’avais déjà vécu une expérience avec les A en 2014-2015. Le jeu était très rapide. La transition entre les U21 et les A était dure. Aujourd’hui, j’ai plus de bagage. Je place les Pays-Bas et l’Argentine au-dessus du lot. Pour le reste, nous avons toujours l’occasion de poser notre structure de jeu. Notre 0 sur 9 ne me pique pas car nous avons beaucoup appris. Je retiens du week-end passé l’ambiance dans les tribunes aux Pays-Bas.”

PREMIER QUART-TEMPS

Après seulement trois minutes, les Belges s’offrent leur premier pc de la partie. Sur une phase, Ambre Ballenghien ouvre le score (0-1). Les Belges souffrent et voient les Allemandes garder la balle en étant dangereuses à plusieurs reprises mais sans trouver la faille durant ce premier quart-temps.

DEUXIEME QUART-TEMPS

Lors du début du deuxième quart-temps, les Belges se procurent leur deuxième pc de la rencontre mais Aline Fobe voit son envoi être dévié en corner. Quelques secondes plus tard, Alix Gerniers tente sa chance en revers mais sans réussite. A cinq minutes de la mi-temps, Alix Gerniers provoque un nouveau pc mais la gardienne allemande s’offre un double arrêt. Nous sommes passés beaucoup plus près du 0-2 lors de ce deuxième quart-temps que de l’égalisation allemande.

Allemagne – Belgique

Allemagne : Sonntag ; Wortmann, Lorenz, Oruz, Schröder, Stapenhorst, Müller-Wieland, Hauke, Maertens, Huse, Granitzki

Sur le banc : Horn, Gablac, Gräve, Micheel, Zimmermann, Pieper

Belgique : D’Hooghe ; Puvrez, Vandermeiren, Vanden Borre, Hillewaert ; Nelen, Gerniers, Leclef ; ‘T Serstevens, Boon, Ballenghein

Sur le banc : Limauge, Fobe, Sinia, Weyns, Duquesne, Struijk, Sotgiu

Les arbitres : Mmes M. Giddens (USA) et A. McClean (TTO)

Le but : 4e Ballenghien sur pc (0-1)