Pourtant bien partie, Nafi Thiam estime que « le record d’Europe sera très difficile, voire impossible »

Omnisports

Nafissatou Thiam est après la première journée de l’heptathlon au meeting Décastar de Talence en avance sur le schéma du record d’Europe. Pourtant, contrairement à son entraîneur Roger Lespagnard, elle est loin d’être convaincue qu’elle va s’emparer de ce record dimanche soir.

« Je suis épuisée. Après le saut en hauteur, je sentais déjà que j’étais très fatiguée », a expliqué Thiam en évoquant sa première journée de son premier heptathlon depuis l’Euro de Berlin au mois d’août dernier. « Mon niveau d’énergie a diminué assez rapidement tout au long de la journée, et c’est probablement logique parce que je n’ai pas encore eu beaucoup de semaines d’entraînement intensif. »

Outre sa fatigue, son manque de préparation au lancer du javelot renforce Thiam dans sa conviction que le record d’Europe ne se réalisera pas. « Aux interclubs en mai (le 18 à Gaurain-Ramecroix, ndlr), je me suis un peu blessée, et depuis, je n’ai plus lancé le javelot. J’insiste donc sur le fait que le record d’Europe sera très difficile, voire impossible. Les attentes, qui étaient déjà élevées, ont après aujourd’hui encore augmenté. Et pourtant, je vais essayer de commencer demain de la même façon qu’aujourd’hui : sans attentes. »

Thiam était – comment pourrait-il en être autrement – sur son nuage avec son nouveau record personnel au saut en hauteur à 2m02, nouveau record du monde lors d’un heptathlon. « J’ai commencé sans une hauteur en tête, parce que je me suis à peine entraîné au saut en hauteur cette année, mais les quelques sauts que j’ai effectués à l’entraînement étaient bons. Le fait de passer 2m02 est bien sûr une surprise. C’était une compétition parfaite, et en franchissant toutes les hauteurs à la première tentative, je n’ai pas gaspillé d’énergie inutile. »

Le bilan après la première journée semble très favorable pour Thiam. « Globalement, je peux regarder ma première journée avec une grande satisfaction. Sur les haies j’étais dans un bon rythme, le saut en hauteur était bien sûr top, avec le poids j’ai lancé un record personnel et aussi sur les 200 mètres je me sentais bien. Seul regret, ce vent contraire. »