Polémique des brassards au Mondial: Mahdi attend une réaction de la ministre Lahbib

Il attend une réaction forte de la ministre des Affaires étrangères, Hadja Lahbib, qui doit assister sur place au premier match des Diables Rouges mercredi soir contre le Canada.

« On ne peut pas, à chaque match, mettre un genou à terre (en signe de protestation contre le racisme, NDLR), et, au Qatar, céder à la menace d’une carte jaune », a affirmé M. Mahdi.

Les sept équipes européennes qui avaient prévu de porter le brassard coloré « One Love » en faveur de l’inclusion et contre les discriminations ont renoncé lundi face à la menace de « sanctions sportives ». Cette annonce a suscité nombre de réactions indignées.

Pour Sammy Mahdi, « nos équipes européennes peuvent envoyer sur le terrain un signal important en faveur des droits humains, des droits des femmes et de ceux des holebis, sous les yeux des dirigeants qatariens et des bonzes de la FIFA qui suivent aveuglément les vues de ce régime autocratique ».

À ses yeux, si la protestation ne peut pas se faire sur le terrain, elle doit au moins se faire à travers « une déclaration politique forte » de la ministre des Affaires étrangères, Hadja Lahbib (MR), qui se rendra mercredi au Qatar pour assister au premier match des Diables Rouges, face au Canada. « Et un carton jaune de la part des patrons corrompus de la FIFA envers la politique belge, nous le prendrons volontiers », conclut le président du CD&V.