Pieter Devos, de non-sélectionné à médaillé: « C’était des montagnes russes mentales »

Il y a quelques semaines, Pieter Devos était sous le choc. Il ne faisait pas partie de l’équipe belge retenue pour les Jeux Olympiques. Il a d’abord été retenu comme remplaçant du réserviste Yves Vanderhasselt, puis il a pris la place de Niels Bruynseels dans la compétition par équipes. Samedi, Devos a arboré la médaille de bronze aux côtés de Grégory Wathelet et Jérôme Guery.

« Cela a été des montagnes russes sur le plan mental. Je ne le réalise pas tout à fait pour le moment. Il y a eu tellement de hauts et de bas », a expliqué Devos. « Je suis très heureux de la façon dont j’ai géré la situation. En ce qui me concerne, j’avais fermé le chapitre après ma non-sélection, mais je me suis assuré d’être prêt si je devais faire un remplacement. Je suis resté concentré et j’ai pu compter sur mon cheval Claire Z. Elle a fait un travail incroyable. »

Devos, Guery et Wathelet ont offert à la Belgique sa première médaille olympique en sport équestre depuis Montréal 1976. « Aujourd’hui, nous avons écrit l’histoire du sport équestre belge. Une telle médaille est phénoménale. Pour nous, c’est certainement mérité car, en tant que Belgique, nous sommes numéros 1 au classement toutes disciplines confondues. Donc nous le méritons », s’est réjoui Devos.