Participation du Maroc au CHAN 2022 en Algérie : ce qu’a dit Motsepe

Hier, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, a pris part à l’inauguration du nouveau stade Nelson-Mandela de Baraki (Alger), à l’issue de laquelle il a animé une conférence de presse.

Lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi, 12 janvier 2023, au stade Nelson-Mandela de Baraki (Alger), le président de la CAF, Patrice Motsepe, a assuré que la 7ᵉ édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2022) qui se déroulera du 13 janvier au 4 février 2023 en Algérie, « sera la plus réussie de l’histoire ».

D’ailleurs, il n’a pas manqué de souligner le fait que « notre pays possédait des installations de classe mondiale, qui contribueront au développement du football en Algérie et en Afrique ». « L’Algérie et son peuple ont toujours honoré l’Afrique dans les compétitions internationales, et je suis fier de dire aujourd’hui que les Algériens sont de grands amateurs de football, qui j’en suis sûr, créeront une ambiance inoubliable lors des matchs du CHAN », a-t-il déclaré.

Qu’en est-il de la participation du Maroc au CHAN 2022 ?

Les soupçons continuent de planer au sujet de la participation du Maroc au CHAN 2022 que l’Algérie accueille dès aujourd’hui. Lors de la conférence de presse qu’il a animée hier, le président de la CAF a évoqué ce point.

En effet, Patrice Motsepe a prôné la neutralité, affirmant que « le Maroc avait expliqué les raisons de son absence et que l’Algérie avait fait de même ». « Notre seule préoccupation demeure le développement du football africain », a-t-il soutenu.

Ainsi, le patron de la CAF a expliqué qu’ « il n’était pas en position pour parler à la place de l’Algérie ou du Maroc », rappelant, à cet effet, « la souveraineté nationale de chaque pays que rien ne peut dépasser ». Toutefois, il n’a pas manqué de souligner que « la Confédération avait fait le nécessaire pour tenter de trouver une solution ».

Par ailleurs, Patrice Motsepe a assuré qu’ « il prendrait part ce soir à la cérémonie d’ouverture du Championnat d’Afrique des nations, qui aura lieu au stade Nelson-Mandela de Baraki dans la capitale algéroise ». « Demain, je serai certainement présent à la cérémonie d’ouverture du CHAN car je suis le président de la CAF », a-t-il déclaré.

Cependant, le président de la CAF a aussi fait part de « sa participation au tirage au sort de la Coupe du Monde des clubs 2022 », qui se tiendra aujourd’hui même au Maroc. D’ailleurs, Motsepe a expliqué que sa présence vise « à apporter un soutien aux clubs africains participants », notant qu’ « il sera aussitôt de retour en Algérie pour assister à la cérémonie d’ouverture du CHAN ».

Motsepe évoque l’attribution de la CAN 2025

Sur un autre volet, le président de la CAF a évoqué le dossier relatif à l’attribution de l’organisation de la prochaine Coupe d’Afrique des nations CAN-2025. À cet effet, il Patrice Motsepe a indiqué que « la réussite de l’organisation du CHAN devrait être un critère important pour l’attribution de la prochaine CAN ».

Tout en assurant que « les dossiers de candidatures seront traités équitablement et dans la transparence », le premier responsable de la CAF a fait savoir que « la Confédération avait reçu cinq candidatures pour la CAN 2025, dont une proposition de co-organisation (Nigeria-Bénin) », mais aussi celle de l’Algérie.

« Nous avons des exigences particulières pour l’organisation de cette compétition et nous sommes heureux d’avoir reçu autant de candidatures. Nous voulons que la CAN tourne à travers les différentes zones de la CAF. Celle de 2025 ne se déroulera pas dans la même zone que celle de 2023 », a expliqué Motsepe.