Onze probable, Facebook Live avec nos envoyés spéciaux, ambiance: vivez l’avant match de Belgique-Canada (DIRECT)

Avant un début de Coupe du monde, il y a toujours des fantasmes. Et si Martinez tentait ceci ? Ou cela ? Et s’il avait réservé une immense surprise ? Mais on va décevoir les rêveurs : pour un rendez-vous si important, le coach fédéral va rester sur du basique. Les éventuelles adaptations dans son onze n’arriveront que pour le deuxième match, s’il n’est pas satisfait du premier.

Mercredi soir contre le Canada, Courtois aura une défense à trois devant lui. Avec Vertonghen à gauche et Alderweireld au centre. La seule incertitude, c’est le poste à droite mais Debast part avec un net avantage sur Dendoncker. L’Anderlechtois a joué l’intégralité des trois dernières parties de l’équipe nationale. Martinez adore son jeu long.

Au milieu, Witsel sera évidemment là. Son complément est le plus gros suspense de ce onze de base. Tielemans a la faveur des pronostics alors que Vanaken a déçu contre l’Egypte et qu’Onana ressemble plutôt à un joker. Sur les ailes, Carrasco est une quasi certitude à gauche. De l’autre côté, Castagne devrait débuter, malgré une prestation décevante contre l’Égypte. Meunier, en manque de rythme suite à sa blessure à la pommette, devra regagner sa place.

Enfin, devant, le capitaine Hazard, qui sera très observé après les nombreuses critiques, et De Bruyne devraient entourer Batshuayi. Le but d’Openda n’aura sans doute pas pesé assez lourd pour bousculer la hiérarchie. Pour Lukaku, il faudra attendre le deuxième ou le troisième match de la poule.

Davies-Larin-David, trio à fond

En face, John Herdman avait ménagé un léger suspense, puis il l’a levé en officialisant qu’Alphonso Davies sera prêt pour le match contre la Belgique. Le joueur du Bayern Munich, remis d’une blessure à l’ischio, pourra compléter le trio qu’il forme avec Cyle Larin et Jonathan David, pour animer une attaque rapide.

Le jeu de transition est un des arguments que peuvent faire valoir les Canucks, et les deux meilleurs buteurs de la sélection canadienne, Larin et David, ont tout pour bien finir les actions. Sur le côté droit, Tajon Buchanan (Club Bruges) a aussi cette capacité pour apporter la vitesse nécessaire et mettre le bazar sur le flanc gauche de la Belgique.

Dans ce qui pourrait ressembler à un 3-4-3, le Canada s’appuiera sur un trio défensif solide Johnston-Vitoria-Miller, avec Adekugbe, côté gauche, qui pourra compenser. Au milieu, Hutchinson assurera le travail de numéro six à la récupération alors qu’Eustaquio guidera le jeu au milieu.

Vivez l’avant-match Belgique-Canada: