Nina Derwael, la nouvelle icône du sport belge

Abonnés Laurent Monbaillu Publié le – Mis à jour le

Omnisports

Le nom de Nina Derwael figure désormais en toutes lettres, aux côtés de patronymes prestigieux, sur l’imposant Trophée national du Mérite sportif. La gymnaste de 18 ans, « impressionnée par la taille et la beauté » de cette récompense, a pu le découvrir personnellement ce mardi après-midi, dans la salle gothique de l’hôtel de ville de Bruxelles, où se tenait donc la cérémonie en son honneur. Et à laquelle participaient bon nombre d’anciens lauréats tels Gaston Roelants, Eddy Merckx, Paul Van Himst, Gella Vandecaveye ou encore Jean-Michel Saive.

« J’accueille ce prix comme le couronnement d’une année 2018, semble-t-il, exceptionnelle », sourit, un peu intimidée (« J’étais quand même stressée… »), la championne du monde et d’Europe des barres asymétriques, venue accompagnée de ses parents. « Pour être honnête, je ne connaissais pas l’existence