Michel Platini ne briguera plus de poste de dirigeant dans le football: « C’est terminé »

« C’est terminé », a répondu l’ancien footballeur triple Ballon d’Or et ex-président de l’UEFA interrogé sur la chaîne de télévision française LCI à propos d’un éventuel retour au sein de la Fédération internationale du football.

Il a indiqué avoir déposé plainte en France pour faire la lumière sur l’origine des accusations de paiement illégal qui lui ont valu d’être jugé. « Il y en a quelques-uns qui m’ont tué », a-t-il affirmé, ajoutant qu’il était animé « un peu par la revanche ».

« Ceux qui étaient en place ne voulaient pas que je vienne, ils n’ont pas souhaité que quelqu’un d’autre vienne voir ce qui se passe », a-t-il lancé, tout en ajoutant qu’il ne « savait pas » de qui il s’agissait.

« Ceux qui m’ont lâché ce sont les politiques du football. Ils ont pris ma place, à l’UEFA, à la FIFA, ils ont tous eu des augmentations, ils ont eu des avantages à ce que je ne sois plus là ».

Il a estimé que Sepp Blatter, ancien président de la FIFA jugé et acquitté avec lui, a été « un très bon président, jusqu’au jour où il m’a dit qu’il voulait mourir à la FIFA. A partir de là, il a essayé de créer des problèmes avec tous ceux qui avaient l’intention un jour de le remplacer et à partir de là, cela s’est mal passé ».

Le vainqueur de l’Euro avec l’équipe de France en 1984 et de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1985 avec la Juventus (quelques heures après le drame du Heysel), aujourd’hui âgé de 67 ans, a écarté toute éventualité de reprendre des responsabilités de dirigeant au sein du monde du football.

« J’ai envie de vivre un peu tranquille », a-t-il confié. « J’ai décidé de ne pas me présenter à la FIFA, de ne pas me présenter à l’UEFA, j’ai décidé de ne pas me présenter à la Fédération française de football. Ce sont des décisions que j’ai prises depuis longtemps, mais je voulais pouvoir le dire la tête haute, pas sous le coup d’une inculpation, d’un truc bidon. »

« S’il y a quelque chose d’intéressant à faire pour le football, je le ferais mais pas dans ces institutions, je n’ai pas envie de retourner dans ce monde-là », a-t-il encore assuré.