Mercato été 2022 : quel plan de carrière pour le jeune Zerrouki ?

En dépit de son contrat qui court jusqu’en 2024, l’aventure de l’international algérien, Ramiz Zerrouki, avec son club néerlandais de Twente pourrait prendre fin plutôt que prévu.

Malgré les déclarations rassurantes du directeur technique du club batave de Twente FC quant à l’avenir du milieu de terrain algérien avec son club, Zerrouki a lancé un appel du pied aux dirigeants du club d’Enschede.

En effet, lors d’une intervention dans la chaîne néerlandaise de RTV Oost, le milieu de terrain de l’équipe d’Algérie s’est exprimé sur l’intérêt incessant du club de Feyenoord Rotterdam, « après avoir atteint la finale de la Conférence League, l’année dernière, le club de Feyenoord disputera l’Europa League cette saison, je pense que le climat qui règne dans ce club serait propice à mon évolution. » dit-il.

Une déclaration qui ne s’aligne pas sur les envies des dirigeants du club de Twente qui ont formulé leur souhait de garder le milieu de terrain algérien et qui pourrait lancer un bras de fer entre ces derniers et le joueur.

Poursuivant son intervention dans un ton à demi-mot, Ramiz Zerrouki a déclaré, « il est évident que chaque joueur professionnel pense à la suite de sa carrière, j’espère que le club de Twente prenne ce chemin aussi pour qu’on puisse être dans le même cheminement d’idées. » ajoute-t-il.

Par cette déclaration, Zerrouki exprime son envie de changer l’air et rejoindre un nouveau club

Tout ne serait pas facile pour Zerrouki ?

Malgré ses intentions de départ, l’international algérien, Ramiz Zerrouki, pourrait être confronté à un refus catégorique de la part de la hiérarchie du club de Twente FC.

Pour rappel, le club néerlandais de Feyenoord Rotterdam a formulé une première offre pour tenter d’obtenir les services du milieu de terrain algérien. Selon la presse des Pays-Bas, cette offre frôle les 5 millions d’euros. Une somme qui ne serait pas encore conséquente pour convaincre le club de Twente de céder son jeune joueur issu de la formation de l’Ajax Amsterdam.

C’est ce que confirme l’entraîneur du club, Ron Jans, « si des avances sont faites pour engager Zerrouki avec un autre club, je tiens à rappeler que le joueur est estimé à pas moins de 10 millions d’euros. » indique-t-il.

Une valeur marchande qui devrait être le sujet principal de la réunion qui devrait se tenir ce vendredi entre les dirigeants deux deux clubs pensionnaires de la première division néerlandaise, Eredivisie. Pour le club actuel de Zerrouki, la tendance est claire : Twente ne souhaite pas vendre les services de son joueur.

Néanmoins, le club de Feyenoord miserait sur son projet sportif qui permettrait à Zerrouki de disputer des compétitions européennes. Un atout qui ne serait pas suffisant pour convaincre les Étalons d’Enschede. Pour le moment, Zerrouki attendra ce qu’adviendra de la réunion de ce vendredi pour sceller son avenir.