Mercato 2022 : Ounas, vers un retour en France ?

Adam Ounas s’est distingué par un doublé et une passe décisive lors d’un match amical de préparation avec le SSC Naples. Par ailleurs, l’international algérien est toujours dans le flou. Il n’a pas encore tranché sur sa future destination.

Bien qu’il soit libéré du SSC Naples, Adam Ounas continue à s’entrainer avec son équipe, en étant toujours sous contrat avec son club pensionnaire. Le jeune attaquant international algérien a prit part à un match amical face à la modeste formation du Castel Di Sangro, qui évolue en D5 italienne.

Le moins que l’on puisse dire, est qu’Ounas s’est illustré de fort belle manière. En effet, il a fourni une très belle prestation et s’est distingué par un doublé, dans un match remporté sur un score sans appel de huit buts à zéro. Mieux, il a délivré une passe décisive. Le joueur aura répondu à sa façon à son entraineur Luciano Spalletti qui a décidé de le libérer cet été.

Il est à noter que l’auteur algérien, Karim Zedadka, a prit part à ladite joute amicale. Le latéral gauche a contribué à la large victoire de son équipe en inscrivant un but.

Ounas refuse Bologne et Torino

Certes, Adam Ounas continue à se préparer avec le SSC Naples. Mais jusqu’au moment où nous mettons sous presse, il n’a pas encore tranché sur sa future destination. Malgré une saison loin des attentes, il ne manque pas d’offres puisqu’il a reçu des contacts de plusieurs clubs de différents championnats européens.

Selon « Corriere Dello Sport », le FC Bologne et le FC Torino se sont manifestés pour s’offrir l’attaquant ailier de la sélection nationale. Mais ce dernier refuse de rejoindre ces deux clubs. Visiblement, il serait proche d’un retour en France, en optant pour l’OGC Nice ou l’Olympique de Marseille.

Il est à rappeler qu’Adam Ounas a refusé de prolonger son contrat avec le SSC Naples qui expirera en 2023. Le joueur ne veut pas être prêté. Autrement dit, il veut bénéficier d’un bon de sortie et opter ainsi pour un autre club qui lui permettra de rebondir.