AlgérieSport

Match Algérie-Burkina Faso : « J’espère que Belaïli ne sera pas méchant avec nous », Velud

Visiblement, le sélectionneur burkinabé, Hubert Velud, appréhende l’attaquant de l’équipe d’Algérie, Youcef Belaïli. Il l’a affiché clairement lors de la conférence de presse d’avant-match.

Le match de demain, qui opposera la sélection nationale au Burkina Faso, sera particulier pour le sélectionneur burkinabé, Hubert Velud, et l’attaquant de l’équipe d’Algérie, Youcef Belaïli. En effet, les deux hommes vont se retrouver de nouveau après de longues années, et ce, après leur passage à l’USM Alger lors de la saison 2014/2015.

Visiblement, le technicien français appréhende beaucoup l’attaquant des Verts, lui qui connait bien le potentiel du joueur. « Comme vous le savez, j’ai déjà côtoyé Youcef il y a quelques années lorsque j’entrainais l’USM Alger. Je suis content de le retrouver à l’occasion du match de demain. C’est un bon garçon adorable. Aussi, je connais l’énorme potentiel dont il jouit. Et pour preuve, il est la force de frappe de l’équipe d’Algérie. J’espère qu’il ne sera pas méchant avec moi demain (Rires) ». A-t-il déclaré lors de la conférence de presse d’avant-match.

Velud parle d’un match particulier

En parlant du match de demain, le sélectionneur burkinabé affirme que son équipe est déterminée de gagner. « On va aborder le match avec un seul mot d’ordre ; gagner. Notre mission s’annonce difficile, on sait ça très bien. Mais on est déterminés à relever le défi et valider ainsi notre billet qualificatif pour le prochain tour de la compétition ».

Et d’ajouter : « J’ai une idée sur cette équipe d’Algérie qui joue de la même tactique depuis plusieurs années. Je pense que le match s’annonce difficile pour les deux équipes. Mais on est prêts pour la bataille ».

Si le match de demain sera particulier pour l’entraineur français de 64 ans, c’est aussi parce qu’il a un fort lien avec l’Algérie. En effet, il a beaucoup exercé dans notre pays après avoir entrainé l’ESS, l’USMA et la JSK.

« Je dois un grand respect à l’Algérie et au peuple algérien car j’ai beaucoup exercé dans ce pays. C’est donc tout à fait logique que le match de demain sera particulier pour moi. Mais je metterai les sentiments de côté. Je resterai concentré sur le match car seule la victoire qui m’importe demain ». S’est-il exprimé.