Maroc : Limogé, Halilhodzic privé d’une 3e Coupe du Monde

C’était dans l’air, c’est désormais officiel. Vahid Halilhodzic quitte la sélection nationale marocaine. Le technicien bosnien sera privé d’une troisième coupe du monde, après celles de 2010 et de 2018, respectivement avec la Côte d’Ivoire et le Japon.

Vahid Halilhodzic était sur un siège éjectable depuis plusieurs mois. Mais c’est sort a été définitivement scellé par la fédération royale marocaine de football. En effet, elle s’est séparée officiellement du technicien bosnien.

«En raison des divergences de points de vue entre la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’entraineur de l’Equipe Nationale « A », M. Vahid Halilhodzic au sujet de la préparation idoine des Lions de l’Atlas pour la phase finale 22ème édition de la Coupe du Monde Qatar 2022, les deux parties ont convenu de se séparer à l’amiable ». A annoncé la FRMF sur son site officiel. Et d’ajouter : « A cet effet, la FRMF remercie M.Halilhodzic pour le travail accompli durant sa mission à la tête de l’Equipe Nationale dont principalement la qualification pour la prochaine Coupe du Monde grâce à une Sélection disposant de jeunes joueurs talentueux, et prometteurs. De son côté, M.Vahid Halilhodzic souhaite plein succès au Onze National dans l’avenir ». La FRMF rappelle « qu’elle mobilisera tous les moyens afin d’assurer à l’Equipe Nationale une bonne préparation au Mondial 2022 ».

Le cas Ziyech enfonce Vahid

Malgré une qualification pour la prochaine coupe du monde, Vahid Halilhodzic faisait l’objet de plusieurs critiques. On cite, entre autres, le jeu de l’équipe non-convaincant.

Si Vahid a été limogé, c’est aussi en raison de sa relation avec la star de la sélection marocaine, Hakim Ziyech en l’occurrence. En effet, le sélectionneur avait décidé écarter définitivement le joueur. Du coup, les supporters marocains ne cessent de réclamer le retour de l’attaquant de Chelsea. La pression monte d’un cran et le président de la FRMF Fouzi Lekjaâ intervient pour régler le problème, à quelques mois du mondial. Hélas, les négociations entre les parties concernées n’ont pas abouti.

Devant cette ambiance pesante, la FRMF a fini par céder à la pression du peuple. Autrement dit, elle a décidé de se séparer de l’ancien entraîneur du Paris Saint-Germain et du FC Nantes.

Le Bosnien privé d’une 3e coupe du monde de sa carrière

Ainsi, Vahid Halihodzic est viré d’une sélection nationale à quelques mois du Mondial pour la troisième fois de sa carrière d’entraineur.

En 2010, il avait réussi à qualifier la Côte d’Ivoire pour la Coupe du Monde en Afrique du Sud. Mais il avait été limogé à la suite de l’élimination des Eléphants du ¼ de finale de la CAN-2010 en Angola face….à l’Algérie.

En 2018, il avait été licencié par la Fédération Japonaise de Football à deux mois du mondial Russe. Et pour cause, le courant entre lui et ses joueurs ne passaient plus.

A note que Vahid Halilodzic compte une seule participation en Coupe du Monde à son actif comme entraineur. C’était en 2014 avec la sélection nationale d’Algérie au Brésil.