Madjer, la légende mal aimée par la nouvelle génération

Un incident désolant s’est produit dans la soirée d’hier au stade Nelson Mandela, à l’occasion du match Algérie-Ethiopie. Rabah Madjer a été sifflé par les supporters présents. Mais la légende du football algérien a reçu un soutien indiscutable de la part de tout le monde.

La sélection nationale A’ a défié hier soir l’Ethiopie. Elle s’est imposée par la plus petite des marges, signé Mahious, synonyme de la qualification pour le prochain du tour du CHAN.

Le match s’est déroulé dans de bonnes conditions. Il y avait de l’ambiance dans les tribunes et du spectacle sur le terrain. Tout se passait bien, jusqu’à la 81e minute, lorsque Rabah Madjer est apparu sur les deux écrans géants du stade Nelson Mandela. Du coup, un incident s’est produit. En effet, l’ancien sélectionneur national a été sifflé par les supporters présents. Il était tellement abattu et vexé qu’il n’a pu accorder une déclaration aux médias qui l’attendaient à sa sortie du stade.

Il faut dire que l’incident a suscité une vive polémique sur les réseaux sociaux. Nombreux sont ceux qui ont affiché leur grand soutien à Madjer ; « On ne touche pas à une légende ».

Une vague de soutien impressionnante à Madjer

Il faut dire aussi que la majorité des Algériens sont en colère contre les supporters qui ont sifflé Rabah Madjer. Certes, ce dernier a échoué comme entraineur, mais il demeure une légende et icône du football algérien. Aussi, ce genre de comportement ne sert absolument à rien. Il fallait plutôt donner une belle image sur l’Algérie et le football national en particulier, d’autant plus que notre pays prétend abriter la CAN-2025.

A l’issu du match, l’ancienne star du FC Porto a reçu le soutien du sélectionneur national A’ Madjid Bougherra et quelques joueurs. « Je remercie les supporters qui nous ont soutenus. Mais lorsqu’il s’agit d’un ancien joueur, on doit rester positif. On doit être toujours reconnaissant envers celui qui a tant donné au football national par le passé ». A déclaré Bougherra.

« C’est un péché d’avoir sifflet une légende comme Madjer. J’espère que cela ne se reproduit pas à l’avenir ». Dira l’attaquant Meziane. Ou encore le défenseur Keddad : « Qu’on le veuille ou pas, Madjer est une légende. On doit rester les légendes ».

Slimani, Derradji, la FAF, le COA…

Ce n’est pas tout puisque ledit incident a également suscité la réaction de l’international algérien Islam Slimani. Ce dernier a fait une photo de la talonnade de Madjer sur son story sur son compte officiel Instagram sur laquelle il a écrit : « Les vrais savent que tu est notre légende ».

La légende algérienne a également eu le soutien de la fédération algérienne de football. Cette dernière a publié une photo de Madjer sur facebook avec un hashtag « respect ». Idem pour le comité olympique algérien.

Le commentateur de beIN Sports, Hafid Derradji, s’ajoute à la liste des souteneurs. « Madjer, l’Algérien, l’humain, le footballeur et la légende mérite tout le respect, pas les sifflets. Que la nouvelle génération amoureuse du ballon rond doit être fière des icônes qui ont fait la gloire du football algérien ». A-t-il écrit sur ses comptes sur les réseaux sociaux.

C’est aussi le cas pour Hakim Medane, un responsable au comité d’organisation du CHAN. « En étant responsable au COL, j’apporte mon soutien total à Rabah Madjer. C’est vraiment désolant ce qu’il a vécu au stade Neslon Mandela. Lorsqu’il était joueur, il avait toujours mit la sélection nationale avant tout. Avant d’être une légende de football, c’est d’abord une personne agréable. Sa talonnade est devenue une marque déposée de son nom et demeure la fierté de tous les Algérien ».