« Ma femme a pleuré », « Cela aurait pu se passer autrement »: Dries Mertens toujours amer après son départ de Naples

Celui qui porte désormais les couleurs du Galatasaray s’est confié à la télévision italienne, dans l’émission Supertele sur DAZN. Dries Mertens a une nouvelle fois commenté son départ de Naples.

Et si cela a été compliqué pour lui, cela l’a aussi été pour sa femme, Katrin Kerkhofs. Elle était, tout comme le Louvaniste, très attachée à la région.

« Nous reviendrons souvent à Naples, car c’est devenu un peu notre maison. Ma femme a pleuré à l’idée que nous devions quitter notre appartement, donc partir a été très difficile. Mais on a décidé de le garder et on va essayer d’y passer le plus de temps possible. Cela a été neuf années merveilleuses, au cours desquelles nous avons rencontré des personnes spéciales. Je ne peux qu’en être reconnaissant », a-t-il commenté.

Le joueur de 35 ans a également confié qu’il regrette la façon dont sa belle histoire s’est terminée à Naples. « Ça aurait pu se passer autrement. Naples aurait pu entamer les pourparlers plus tôt, mais j’espère que des leçons pourront en être tirées afin que le club puisse devenir encore plus grand. Je serai toujours le premier supporter. J’ai vu le match contre Monza , je dois dire que le niveau est très élevé. Je suis particulièrement heureux de voir les joueurs montrer leur enthousiasme. Ils sont forts, jeunes et la volonté de gagner est forte. J’espère qu’ils pourront continuer à grandir », commente-t-il.

Les journalistes italiens ont également demandé à Dries Mertens de donner son avis sur les différents Diables qui sont arrivés en Italie cet été. On pense notamment au retour de Romelu Lukaku à l’Inter et aux arrivées de Divock Origi et Charles de Ketelaere au Milan AC. « Lukaku a déjà montré qu’il est très fort et il le confirme lors de son deuxième passage à l’Inter. Le Ketelaere est très fort, tout comme Origi. C’est agréable de voir autant de Belges en Italie« .