L’Union belge réagit à la polémique sur le brassard : « Nous sommes très frustrés par la décision de la FIFA qui est sans précédent »

La polémique ne cesse pas. Alors qu’Harry Kane a annoncé son intention de porter un brassard de capitaine « One Love » pour promouvoir l’inclusion, l’Anglais et sa fédération ont reculé face aux menaces de la FIFA de sanctionner par un carton jaune.

Les Diables Rouges voulaient également porter ce brassard mais ils ont dû se résoudre à changer d’avis. L’Union belge a décidé de publier un communiqué pour dénoncer cela. « La FIFA a été très claire sur le fait qu’elle imposera des sanctions sportives si nos capitaines portent les brassards sur le terrain de jeu. En tant que fédérations de football nationales, nous ne pouvons pas mettre nos joueurs dans une situation où ils risquent des sanctions sportives, y compris des avertissements disciplinaires. Nous avons donc demandé aux capitaines de ne pas porter les brassards lors des matches de la Coupe du Monde de la FIFA. Nous étions prêts à payer les amendes », annonce l’URBSFA.

Cette dernière pointe également « une décision sans précédent » ce qui frustre « l’URBSFA et les joueurs. » alors que la fédération avait anticipé ce problème il y a quelques mois.

« Nous avons tenté à plusieurs reprises d’éviter l’escalade autour de cette initiative portant sur des valeurs que la FIFA et les fédérations européennes partagent après tout, mais nous n’avons obtenu aucune réponse. Nos joueurs et nos entraîneurs sont très déçus, mais ils ont décidé de renoncer au port du brassard de capitaine One Love afin de ne prendre aucun risque sportif. Ils sont de fervents partisans de l’inclusion et continueront à montrer leur soutien par d’autres moyens. »

Coupe du monde : sous la pression de la Fifa, les Diables rouges ne porteront pas leur brassard coloré « One Love »