Louis van Gaal annonce souffrir d’un cancer, il ira tout de même au Mondial avec les Pays-Bas

Les joueurs « ne le savent pas », a déclaré Louis van Gaal, 70 ans, à la chaîne de télévision RTL, ajoutant qu’il avait déjà subi 25 irradiations, notamment le soir ou la nuit pendant les camps d’entraînement de la sélection néerlandaise, versée dans le groupe A du Mondial avec le Qatar, le Sénégal et l’Equateur.

Les joueurs pensent que « je suis un type en bonne santé, mais je ne le suis pas », a ajouté le technicien, précisant que le diagnostic de son cancer avait été posé en 2020 et que son traitement avait débuté en 2021.

Pendant les quatre dernières périodes de matches internationaux, a-t-il expliqué, il se rendait le soir à l’hôpital, par « l’entrée de derrière », pour recevoir son traitement, qu’il qualifie de « préférentiel ».

Sa famille et ses amis étaient au courant, mais pas ses joueurs. « On ne dit pas quelque chose comme ça aux personnes avec qui vous travaillez » car cela peut les « influencer », a-t-il expliqué.

« Cela fait partie de ma vie », a-t-il ajouté, invité sur un plateau de télévision à l’occasion de la sortie prochaine d’un film sur sa vie, intitulé Louis.

« J’ai traversé tellement d’épreuves dans ma vie, de maladie et de mort, je suis probablement devenu plus riche en tant que personne à cause de toutes ces expériences », a poursuivi celui qui en est à son troisième mandat à la tête des « Oranje » (après 2000-2001 et 2012-2014).

La première épouse de Van Gaal est décédée d’un cancer du pancréas.

Les messages de soutien n’ont pas tardé à tomber sur les réseaux sociaux après son annonce à la télévision néerlandaise.

La Tulipe de fer

L’ancien international anglais Gary Lineker, reconverti présentateur à la télévision britannique, lui a adressé sur Twitter ses « meilleurs voeux » et lui souhaite un « rétablissement complet ».

« Tout le monde à Manchester United soutient pleinement notre ancien manager, Louis van Gaal, dans sa bataille contre le cancer », a déclaré sur ce même réseau social le club anglais, dont il fut l’entraîneur de 2014 à 2016.

Au cours de sa longue carrière, celui qui est surnommé « La Tulipe de Fer », en référence à ses méthodes et son attitude strictes, a également été à la tête de l’Ajax Amsterdam, du FC Barcelone et du Bayern Munich.

Son premier passage à la tête de la sélection néerlandaise s’était achevé sur un revers cuisant, la non-qualification des Orange pour la Coupe du monde 2002 en Corée du Sud et au Japon. Son deuxième passage (2012-2014) avait débouché sur une troisième place au Mondial-2014 au Brésil.

Van Gaal, qui avait annoncé prendre sa « retraite » en janvier 2017, a été rappelé à la tête de l’équipe nationale après la démission de Frank de Boer dans la foulée d’un Euro raté l’été dernier, avec une élimination dès le stade des huitièmes de finale.

Testé positif au Covid-19 en mars, le technicien avait suscité une controverse en estimant que la décision d’organiser le Mondial au Qatar était « ridicule ». Il a accusé la Fifa d’avoir été uniquement motivée par « l’argent et des intérêts commerciaux ».

Les Pays-Bas joueront leur premier match de Coupe du monde le 21 novembre contre le Sénégal.

Louis van Gaal compte bien être de la partie.

« On ne meurt pas du cancer de la prostate, dans la plupart des cas. Le plus souvent, ce sont des maladies sous-jacentes qui peuvent être mortelles dans cette forme de cancer », estime-t-il.